Sites mégalithiques de Carnac et des rives du Morbihan : une nouvelle étape vers le label de l'Unesco

Les sites mégalithiques de Carnac et des rives du Morbihan pourraient devenir le premier site classé au patrimoine mondial de l'Unesco en Bretagne. / © Daniel Gammert/picture alliance / zb/Newscom/MaxPPP
Les sites mégalithiques de Carnac et des rives du Morbihan pourraient devenir le premier site classé au patrimoine mondial de l'Unesco en Bretagne. / © Daniel Gammert/picture alliance / zb/Newscom/MaxPPP

Les sites mégalithiques de Carnac et des rives du Morbihan vont-ils enfin entrer au patrimoine mondial de l'Unesco ? Les porteurs du dossier de candidature étaient réunis au ministère de la Culture ce mardi 21 janvier, pour passer la seconde étape : celle délimitant le périmètre du projet.

Par L.H.

Être labellisé au patrimoine mondial de l'Unesco est un parcours du combattant, qui peut prendre une dizaine d'années.

Les porteurs du dossier de candidature des sites mégalithiques de Carnac et des rives du Morbihan se démènent depuis 2012, pour obtenir le prestigieux label.

Ce mardi 21 janvier marquait une nouvelle étape : le comité scientifique présidé par le célèbre paléontologue morbihannais Yves Coppens et une délégation de l'association "Paysages de mégalithes" étaient reçus au ministère de la Culture pour discuter de la deuxième phase d'admission. Celle permettant de valider le périmètre du projet, qui aujourd'hui concerne 26 communes, plus de 500 monuments sur plus de 100km² entre la presqu'île de Rhuys et la ria d'Ethel. 
Le comité scientifique et une délégation de l’association « Paysages de mégalithes » étaient réunis au ministère de la Culture ce mardi 21 janvier pour discuter de la deuxième phase d'admission des mégalithiques de Carnac et des rives du Morbihan au patrimoine mondial de l'Unesco. / © DR
Le comité scientifique et une délégation de l’association « Paysages de mégalithes » étaient réunis au ministère de la Culture ce mardi 21 janvier pour discuter de la deuxième phase d'admission des mégalithiques de Carnac et des rives du Morbihan au patrimoine mondial de l'Unesco. / © DR

Le travail de cartographie minutieux entrepris par les porteurs du projet doit être validé par le comité national des biens français du patrimoine mondial. Une réponse est attendue d'ici la fin de la semaine.

Si l'avis est favorable, le dossier des sites mégalithiques de Carnac et des rives du Morbihan devra encore passer deux étapes pour espérer être enfin retenu par l'Etat français. En sachant que chaque pays ne peut proposer d'un dossier par an à l'Unesco. 

Aucun site breton à l'Unesco, "une anomalie à réparer"

A l'heure actuelle, 45 sites français sont classés au patrimoine mondial de l'Unesco. Mais aucun en Bretagne.

"Il faut réparer cette anomalie" assure Olivier Lepick, maire de Carnac, qui se dit "impatient" de voir les sites mégalithiques morbihannais enfin labellisés. "Ça aurait dû être le cas depuis longtemps. Le dossier est exceptionnel, porté de manière conquérante. Les sites mégalithiques présentent des caractéristiques incroyables. Cette candidature n'est pas seulement pour Carnac ou pour le Morbihan. C'est pour toute la Bretagne que l'on veut ce label". 

Entrer au patrimoine mondial de l'Unesco est un coup de projecteur pour les sites concernés, avec à la clé une hausse d'environ 20% de la fréquentation touristique. Et des aides financières pour améliorer la préservation du lieu labellisé.

Deux points qui seront au coeur des discussions lors de la troisième phase de labellisation, à savoir le plan de gestion. Une étape à laquelle les porteurs du dossier de candidature des sites mégalithiques de Carnac et des rives du Morbihan espèrent accéder rapidement.

 

Sur le même sujet

Les + Lus