Belz : on embauche ce jeudi au Chantier naval Bretagne Sud !

Pas de crise, au contraire, au sein du chantier naval Bretagne Sud, à Belz, dans le Morbihan. Spécialisé dans les bateaux à faible empreinte carbone, il compte 26 salariés et lance, ce jeudi, une journée de recrutement pour embaucher des chaudronniers, soudeurs, ingénieurs ou mécaniciens.

Fondé en 1949, le chantier avait cessé son activité pendant 20 ans avant d'être repris par un ancien architecte de DCNS en 2012. Spécialisé dans la construction et la réparation navale, Bretagne Sud développe une gamme de bateaux alu à faible empreinte carbone.
En 2019, le chantier, basé à Belz, dans le Morbihan, a rejoint le groupe Acti, spécialisé dans la chaudronnerie et la mécanique navale de pointe. Conséquence : le carnet de commandes a explosé et l'entreprise a recruté quatre personnes l'an passé en CDI, mais aussi en alternance. C'est le cas de Noë, 20 ans, qui prépare un BTS.


Je passe de mécanicien au bureau d'étude donc je vais intégrer des systèmes électroniques sur des bateaux et je fais aussi des plans sur ordinateur pour le bureau d'étude. Cette polyvalence, c'est super !

Noë, alternant au Chantier Bretagne Sud


Des profils d'embauche en production et en bureau d'études


Le chantier, labellisé entreprise du patrimoine vivant, s'apprête à embaucher sept nouveaux salariés. En partenariat avec Pôle emploi et la mission locale d'Auray, une journée de recrutement a lieu ce jeudi. Des profils de chaudronniers, et soudeurs mais aussi d'ingénieurs sont recherchés.

 

On a besoin de gens qui ont des compétences et un savoir-être pour pouvoir participer à la création de produits innovants dans un environnement qui est en pleine mutation

Yannick Bian, directeur du chantier Bretagne Sud

 

Un exemple de ce savoir-faire avec l'un des fleurons actuellement en construction au sein du chantier : un catamaran en alu de 12 mètres de long,  à propulsion électrique, destiné au yacht club de Monaco pour l'observation des cétacées en Méditerranée. Un bateau qui sera livré dans quelques semaines.

Une quarantaine de personnes s'est déjà inscrite à la journée de recrutement . Que les candidats malheureux se rassurent : le chantier de Belz prévoit déjà de nouvelles embauches au second semestre 2021. 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité