Le directeur de l'école catholique de Noyal-Muzillac mis en examen pour "agressions sexuelles" sur plusieurs élèves

Le procureur de la République de Vannes annonce, ce mercredi 11 octobre 2023, la mise en examen pour "agressions sexuelles" du directeur de l'école catholique de Noyal-Muzillac, dans le Morbihan. L'homme, âgé de 29 ans, a été placé en détention provisoire.

Placé en garde à vue depuis le 9 octobre 2023, le directeur de l'école catholique Sacré-Coeur de Noyal-Muzillac, dans le Morbihan, vient d'être "mis en examen pour agressions sexuelles imposées à des mineurs de15 ans", annonce le parquet de Vannes dans un communiqué ce 11 octobre, précisant que l'homme, âgé de 29 ans, "sans antécédent judiciaire, a reconnu les gestes dénoncés".

LIRE : Le directeur d'une école catholique du Morbihan en garde à vue. Il est soupçonné d'actes sexuels sur des élèves

Des victimes âgées de 7 à 10 ans

Plusieurs élèves accusent cet homme d'attouchements sexuels. Les faits se sont produits lors d'un voyage scolaire en Irlande, début octobre, au retour duquel les enfants, âgés de 7 à 10 ans, se sont confiés à leurs parents.

Selon les témoignages recueillis par France Bleu Armorique, la mère d'un des élèves relate que son fils de 7 ans "a subi des attouchements sexuels de la part de ce directeur et que des copains aussi ont été victimes. On a contacté les autres parents pour qu'ils en parlent à leurs enfants".

Alertés par les familles, les gendarmes ont interpellé le directeur de l'école Sacré-Coeur et l'ont placé en garde à vue. De son côté, la direction diocésaine de l'enseignement catholique a indiqué, dans un communiqué, "l'avoir suspendu aussitôt de sa mission d'enseignement" et "avoir mis en place une cellule d'écoute psychologique" dans l'établissement.

En poste dans cette école depuis 3 ans, ce directeur d'école encourt une peine de 10 d'emprisonnement et 150.000 euros d'amende. Il a été placé en détention provisoire.