Location d'outils, ateliers partagés, ressourceries... Des travaux à la maison sans se couper un bras, c'est possible

Une perceuse sert 12 minutes en moyenne dans toute sa carrière. Plateformes de location entre particuliers, coopératives de bricoleurs, associations: les possibilités pour louer du matériel sont nombreuses.

Et si la magnifique perceuse que vous convoitez était disponible à la location, entretenue, stockée au sec et garantie sans mauvaise surprise quant à la longévité de sa batterie ? C'est la promesse formulée par les loueurs de matériel de bricolage.

Et parmi eux, une plateforme de location entre particuliers crée dans le Morbihan et lancée en 2022. Une solution parmi bien d'autres.

Les plateformes numériques

Un diable à 9 euros/jour, une remorque à 31 euros/jour, la plateforme morbihannaise Bricolib propose 35.000 petites annonces de loueurs, et 31.000 outils disponibles à la location. Son ambition : louer deux fois moins cher qu'auprès des grandes surfaces de bricolage. Du particulier à particulier, avec tout de même une commission destinée à la plateforme numérique pour chaque location réalisée : entre 15% et 20%  du montant total de la location chez Bricolib, tandis que d'autres sites comme Zilok et E-loue récupèrent 20% de commission.

"Si vous achetez une machine 400 ou 500 euros, pour s'en servir une seule fois dans l'année, ce n'est pas intéressant", constate Adrien venu chercher un cloueur chez un particulier à Grand Champ, dans le Morbihan. "Autant la louer, avec l'avantage que vous n'avez pas à la stocker non plus", poursuit celui qui s'apprête à habiller sa clôture de jardin d'un bardage en bois.

De son côté, Antoine qui avait investi dans du matériel pour de précédents travaux d'aménagement de sa maison, se félicite de gagner entre 300 et 400 euros par mois, en louant son matériel.

Les plateformes de location entre particuliers sont nombreuses : Le Boncoin, Yacalouer, Allo Voisins, NousLouons proposent notamment du matériel de bricolage parmi les objets à louer.

Les enseignes du bricolage

Leroy Merlin, Brico Dépôt, Castorama, toutes les enseignes de bricolages proposent du matériel à louer. Les tarifs pratiqués ne différent pas beaucoup de ceux des plateformes numériques. En revanche, la location auprès d'un particulier peut garantir plus de fiabilité dans le matériel, les loueurs étant évalués par leurs clients, comme c'est devenu la norme sur tous les sites de petites annonces.

Pour choisir entre particuliers ou grandes enseignes, reste la question du déplacement : si l'outil à aller chercher se trouve dans une grande surface en proie aux bouchons, peut-être qu'un déplacement chez un particulier pas trop lointain fera aussi bien l'affaire !

Les ateliers partagés

La mode des "repair café", souvent pour bricoler son vélo, se décline aussi pour se lancer dans de grandes œuvres manuelles. Certaines structures proposent désormais un espace entièrement équipé d'outils de bricolage.

C'est le cas de l'Atelier partagé coopératif à côté de Lorient, ou de Comme un établi, un atelier d'artisanat partagé installé à Rennes, près de la route de Saint-Malo. Il s'adresse aux particuliers et aux artisans professionnels. Après avoir loué une place dans le vaste atelier (25 euros la séance unique, ou 17 euros la journée dans un forfait de 10 jours d'accès), les particuliers peuvent utiliser la multitude d'appareils de bricolage portatifs installés aux différents établis, ainsi que la scie à onglet et à la perceuse à colonne. La structure est une coopérative et propose 25% de réduction aux étudiants, chômeurs et bénéficiaires du RSA.

Les recycleries de matériaux

Nouvelles venues dans le circuit de l'économie solidaire et sociale, les recycleries spécialisées dans les matériaux de construction. Si l'on en trouvait depuis longtemps chez Emmaüs, en plus ou moins grandes quantités, ou plus récemment dans des ressourceries, le recyclage de matériaux de construction entre doucement dans les mœurs.

En témoigne cette journée organisée à Brest le 9 janvier dernier, où à l'occasion d'une démolition dans le quartier À Brest, par exemple, une journée spéciale de recyclage de matériaux a été organisée de l'îlot Volney-d'Alembert, dans le quartier Saint-Martin : particuliers et professionnels pouvaient acheter de l'électroménager mais aussi des matériaux de construction, le temps d'une vente exceptionnelle. À 5 euros le mètres carrés de plancher, cela valait le coup !

Devant l'évolution des mentalités, chez les artisans notamment, Emmaüs a ouvert un lieu dédié aux matériaux de construction et de bricolage : c'est l'un des premiers en France, mais certainement pas le dernier.
On y trouve des lots de matériaux de professionnels, amenés par des professionnels et donc de bonne facture. Du matériel plutôt destiné à d'autres professionnels ou des bricoleurs avertis engagés dans un projet d'auto-construction.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité