• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Le Schrub : l'iconoclaste voilier-kayak à découvrir à la Semaine du Golfe

Annie et Jacques à bord de leur Schrub / © SL & BT
Annie et Jacques à bord de leur Schrub / © SL & BT

Drôle de bateau au drôle de nom mais quel petit bateau ! Le Schrub est doté de trois modes de propulsion. Et sa silhouette atypique s'affiche pour la 1ère fois à la Semaine du Golfe. Le Schrub, c'est le bateau d'Annie et Jacques, un charmant couple de retraités passionnés de voile et de mer.
 

Par Benoît Thibaut et Stéphanie Labrousse


"Sa grosse caractéristique : on ne peut jamais tomber en panne avec lui." C'est ainsi que Jacques aime à décrire son Schrub. Etonnant petit bateau bi-place plein de ressources. Un modèle de la marque Hobie doté de 3 modes de propulsion possible: pagaie, voile sur enrouleur "très facile de manipulation" nous glisse son propriétaire ET: un système de pédalage par personne.

Des pédaliers dotés d'une propulsion type godille. "ça imite la nage des pingouins quasiment" explique Jacques et "sous l'eau, vous avancez à une vitesse formidable."

Ajoutez à cela deux bras qui se déplient facilement. Une fois déplié, le kayak à voile a donc un p'tit look "trimaran"! Mais les bras s'enlèvent aussi et là, vous avez juste un kayak de mer! 
 

Annie et Jacques à bord de leur Schrub

 

Un Schrub alléchant!


Cela fait deux ans que Jacques et Annie ont ce bateau aux lignes résolument modernes. Schrub (prononcez "Schreub") doit son nom à une boisson typiquement antillaise, à base de rhum et d'écorces d'oranges, qui se prépare à Noël, explique Jacques, pour se boire le Noël suivant! Comprenez que ce nom est d'abord un clin d'oeil à la Guadeloupe où le couple a séjourné pendant 5 ans. Sympa aussi pour s'adonner à la voile!

Car la voile, la mer, c'est leur passion commune. 60 ans de mariage, 60 ans d'aventures sur les mers du monde.
Après avoir eu quatre voiliers différents, Jacques et Annie ont opté pour les lignes plastifiées et modernes du Schrub. "Là, pour nous, c'est le bouquet final". Etonnant bouquet en effet que ce petit bateau. Plein de ressources tel un couteau suisse.

"À nos âges, on a pris un bateau stable", précise Jacques. "Avec ses trois modes de propulsion, on n'a jamais peur." Le couple nous parle aussi du confort, du plaisir d'être assis au plus près de l'eau, "les fesses sur l'eau" et de se laisser glisser en toute quiétude.


"On le classe dans quoi votre bateau?"


1ère participation d'Annie et Jacques à la Semaine du Golfe, première apparition du Schrub à cette manifestation. Et quand il a s'agit de le classer dans l'une des flotilles de l'évènement, ce fut la catégorie "voile-aviron" pour cette atypique voilier à pédales. Le Schrub fait partie de la flotille 2, évoluant parmi de petits bateaux en bois traditionnels.

"Tous nos bateaux sont venus en Bretagne", nous raconte ce couple d'octogénaires basé en ce moment près du bassin d'Arcachon. "On aime les Bretons!"

D'ailleurs, le Schrub affiche 3 pavillons: pavillon français, pavillon breton et pavillon Semaine du Golfe.

Pendant 1heure, nous avons regardé le Schrub évoluer en mer, constaté sa maniabilité, la facilité à jouer avec ses 3 modes de propulsion. Le Schrub a belle allure. Et nous l'avons laissé prendre ses marques dans le Golfe tranquillement.
"Bon vent et belle mer" Jacques et Annie. Et à bientôt!
 
Annie et Jacques à bord de leur Schrub / © SL & BT
Annie et Jacques à bord de leur Schrub / © SL & BT

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Saint-Brieuc: au centre, la bataille des élections municipales est lancée

Les + Lus