Semaine du Golfe : quand Fred Barbary apprivoise l'Indomptable

Publié le Mis à jour le
Écrit par Thierry Peigné

La Semaine du Golfe, c'est l'occasion pour de vieilles coques restaurées de s'offrir aux regards des amateurs de voile. C'est le cas de l'Indomptable, un sloop coquillier de 1947, entièrement retapé par Fred Barbary.


Six ans déjà que l'Indomptable balade sa coque bleue et ses voiles brunes sur les eaux du Golfe. Ce sloop coquillier, basé à Auray dans le port de Saint-Goustan a été entièrement restauré en 2013 par Fred Barbary.

Trois ans d'un travail acharné les week-ends et les vacances avec une bande de copains. Une restauration de longue haleine pas si "empirique" que cela selon Fred Barbary, car emprunte de longues recherches maritimes pour rester fidèle à l'esprit de ce sloop coquillier de la rade de Brest. 

Et pour la Semaine du Golf, le rendez-vous incontournable des amateurs de voiles traditionnelles, l'Indomptable est de sortie, offrant sa silhouette reconnaissable au milieu des centaines de bateaux voguant sur les eaux du Golfe.

A bord du sloop coquillier, une douzaine de novices ou d'amateurs éclairés, qui pour certains, ont déjà goûté aux plaisir de la navigation sur l'Indomptable. 
Tout au long de l'année, sous la gouverne de Fred Barbary, le coquillier de 1947, 11,20 m de long et 4,20 m de large, initie des amoureux de voile, avertis ou non. Ils peuvent, selon leur capacités, participer à la manoeuvre, s'essayant à hisser les voiles, barrer ou encore régler.

Les 120 m² de voile composées de la grand voile, de la flèche, du foc et de la trinquette, permettent au coquillier de faire filer les 10,5 tonnes de sa coque en bois à vive allure.