SOLIDARITÉ. 30 enfants ukrainiens, orphelins de guerre, passent une semaine de répit près de Vannes

durée de la vidéo : 00h02mn10s
Dans le cadre d'une coopération internationale entre la Ville de Vannes et Konotop, 30 enfants ukrainiens, tous orphelins de guerre, sont accueillis pendant une semaine au centre de vacances de Larmor Baden. Une semaine de répit pour ces élèves de 9 à 16 ans. ©Laurence Postic / Christophe Rousseau - FTV

30 enfants ukrainiens sont accueillis dans le pays de Vannes dans le cadre d’un partenariat entre la ville morbihannaise et Konotop en Ukraine. Hébergés à Larmor-Baden, ces jeunes passent une semaine pour tenter de déconnecter de l'ambiance de guerre.

Ce matin-là, notre équipe de tournage, Laurence Postic et Christophe Rousseau, retrouvent ces 30 enfants de 9 à 16 ans à Larmor-Baden pour une dégustation d'huîtres. Une activité parmi d'autres au programme de ces jeunes Ukrainiens arrivés mercredi 11 octobre en Bretagne. Une vraie découverte pour Yeva qui apprécie le gout salé du mollusque.

À lire aussi : Guerre en Ukraine. "C’est comme si j’étais dans mon pays". Une bibliothèque de livres ukrainiens pour garder le contact

Une semaine pour se ressourcer

Et cette ambiance morbihannaise est à mille lieues du quotidien anxiogène de la guerre que subissent depuis plus d'un an ces jeunes dans leur pays et leur ville de Konotop, située à 100 km de la frontière russe.

"Ce calme, c'est inhabituel pour nous. Nous allons toujours à l'école comme si tout était normal, mais on se cache dans des abris anti-bombes au sous-sol" précise la jeune Anna.

Je vais oublier pour un petit moment la guerre.

Dema,

jeune Ukrainien

Ina, leur professeure de français, ne cache pas que ces enfants ont peur, surtout après avoir connu  une occupation russe et vu et entendu les combats.

Ces enfants, dont certains sont sans parents, car sur le front ou décédés, sont hébergés au centre de vacances de Larmor Baden. Char à voile, tour du Golfe ou musique devraient leur permettre d'oublier un tant soit peu les horreurs de la guerre durant cette semaine de pause.

Le maire de Vannes, qui a signé en septembre dernier ce partenariat avec la ville de Konotop, compte bien prolonger cette coopération dans la durée avec des projets économiques et des liens avec les hôpitaux.

Mercredi 18 octobre, ces 30 jeunes reprendront la route vers l'Ukraine.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité