• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Theix : le nouveau monument aux morts dégradé

Le monument a été dégradé dans la nuit de mardi à mercredi. / © Gilbert Stévant
Le monument a été dégradé dans la nuit de mardi à mercredi. / © Gilbert Stévant

Ce monument, destiné à commémorer les soldats français morts en opérations extérieures, a été dégradé. Alors qu'il doit être inauguré au printemps prochain, l'Association nationale des titulaires du titre de reconnaissance de la nation (ANT-TRN) a porté plainte, tout comme la municipalité.

Par Corentin Bélard

L'incompréhension. C'est le sentiment à Theix depuis que le nouveau monument aux morts a été dégradé. Il rend hommage aux soldats morts en opérations extérieures (Opex) depuis 1964.
Une grosse tache jaune recouvre la stèle principale de l'ensemble et en cache le message. 

Ce monument sera inauguré le 9 mars prochain. Il a été construit à Theix car "il est à proximité de la base du 3e régiment d'infanterie de Marine, qui a subi 10 morts en opérations extérieures, argumente Gilbert Stévant, adjoint à la mairie de Theix-Noyalo. La proximité avec les routes de Rennes et Lorient le rend plus accessible aussi."
 

Consternation et indignation

Les réactions sont unanimes. "Les auteurs de ces graffitis salissent la mémoire de nos morts pour la France. Ils ont donné leur vie pour que notre pays vive en paix aujourd’hui." souligne Gilbert Stévant, adjoint à la mairie de Theix-Noyalo. 
Le monument aux morts de la commune a aussi été tagué de la même façon.
 
Le monument dédié aux soldats morts lors des autres conflits a aussi été dégradé. / © Gilbert Stévant
Le monument dédié aux soldats morts lors des autres conflits a aussi été dégradé. / © Gilbert Stévant

La municipalité a porté plainte au lendemain de la découverte de l'acte malveillant. Mais cet acte ne semble pas ciblé à l'encontre des militaires : deux autres tags ont été recensés sur d'autres bâtiments de la commune, chez le notaire notamment. 

L'Association nationale des titulaires du titre de reconnaissance de la nation (ANT-TRN), à l'origine de la création du monument, a aussi décidé de porter plainte. Elle l'a déposée à Flers, ville de son siège dans l'Orne. Cette plainte a été transmise à la gendarmerie de Theix : l'enquête est en cours.

Son président, Alain Couperie, dénonce "une insulte envers ceux qui ont donné leur vie pour la France et à leurs familles. Cet état de fait ne peut que soulever notre indignation et notre révolte face à ces agissements.

 

Sur le même sujet

Côtes d'Armor. Les pompiers peinent à recruter des volontaires

Les + Lus