• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Tour du monde à l'envers : c'est reparti pour Yves le Blévec

Yves Le Blévec sur Actual Ultim au départ de son Tour du monde en solitaire à l'envers - La Trinité-sur-Mer (56) - 24/11/2017 / © Th. Martinez / Sea&Co
Yves Le Blévec sur Actual Ultim au départ de son Tour du monde en solitaire à l'envers - La Trinité-sur-Mer (56) - 24/11/2017 / © Th. Martinez / Sea&Co

Ce vendredi 24 novembre après-midi, Yves Le Blévec est parti de la Trinité-sur-Mer pour s'élancer sur son trimaran Ultim Actual sur le Tour du monde à l'envers en solitaire. Il avait dû faire demi-tour début novembre suite à une casse au lendemain de son premier départ.

Par Thierry Peigné

Parti du ponton de la Trinité-sur-Mer à 13h30, Yves Le Blévec a passé la ligne de départ du Tour du monde à l'envers sur son multicoque Actual Ultim (31 mètres), à 16h55. 


Le skipper attendait une fenêtre météo favorable pour s'élancer après une période de stanby de plusieurs jours : "La prise de décision s'est accélérée hier. La fenêtre n'est pas parfaite, mais il est important de partir rapidement. Or la météo des jours à venir est à nouveau incertaine (...) Si on repousse encore, on risque de se retrouver encore dans des situations hypothétiques avec un anticyclone qui se reforme au large du golfe de Gascogne" a expliqué Yves le Blévec.

Yves Le Blévec à son départ de la Trinité-sur-Mer (56)
Yves Le Blévec, skipper Avtual / Images Team Actual


Un Tour "dans l'autre sens"

Le skipper trinitain est le premier a tenter cette aventure en trimaran. Jusqu'à présent, seulement cinq marins ont réussi à boucler ce tour très engageant à l'envers et tous à bord d'un monocoque. Pour effectuer ce Tour du monde à l'envers, le skipper va commencer par doubler le cap Horn, pour finir par celui de Bonne Espérance. Ainsi, au lieu de naviguer d’Ouest en Est, dans le même sens que les dépressions et donc des vents et des vagues qu’elles génèrent, ce parcours se négocie d’est en ouest, contre vents et courants.

Yves Le Blévec salue la foule au départ de son Tour du monde en solitaire à l'envers - La Trinité-sur-Mer (56) - 24/11/2017 / © Th. Martinez / Sea&Co
Yves Le Blévec salue la foule au départ de son Tour du monde en solitaire à l'envers - La Trinité-sur-Mer (56) - 24/11/2017 / © Th. Martinez / Sea&Co

Alors que le record du Tour du monde en solitaire ("classique") a été battu en décembre 2016 par Thomas Coville en 49jours, et que François Gabart sur son trimaran Macif tente de le battre, Yves Le Blévec devrait mettre environ 90 jours pour accomplir ce défi.

Retour précipité début novembre

Le skipper avait du faire demi-tour, une journée à peine après être parti le 4 novembre dernier. Après une nuit dans un vent avec des rafales à 36 noeuds, et alors que le navigateur venait de doubler le cap Finisterre, il avait cassé son chariot d’écoute de grand-voile.

Le skipper était rentré au port de la Trinité-sur-Mer pour réparer, avant de repartir.

Le trimaran Actual d'Yves le Blevec / © Fred Tanneau/AFP
Le trimaran Actual d'Yves le Blevec / © Fred Tanneau/AFP


A lire aussi

Sur le même sujet

Pierre Karleskind, élu eurodéputé LREM

Les + Lus