Vannes : les 50 ans du 3ème Rima en son et lumière sous les remparts de la ville

Le Régiment d'Infanterie de Marine fêtait ce vendredi soir à Vannes ses 50 années d'engagement en opérations extérieures. Et c’est avec un son et lumière au pied des remparts de la ville que les militaires ont partagé cet anniversaire avec les habitants.
 
© Catherine Bazille - France Télévisions
Guerre du Golfe, Sarajevo, Afghanistan, Kosovo, Tchad, Mali... Un demi siècle d'opérations extérieures du 3ème régiment d'infanterie de marine retracé dans un spectacle. Ce vendredi soir, un son et lumière était joué au pied des remparts de Vannes dans le Morbihan, afin de revenir sur la riche histoire de ce régiment implanté à Vannes depuis 57 ans. Les Vannetais attachés à ce régiment sont venus nombreux pour célébrer cet anniversaire avec les militaires.
 
Démonstration du 3e Rima sous les remparts de Vannes
Démonstration du 3e Rima sous les remparts de Vannes © Catherine Bazille - France Télévisions
 

Un anniversaire partagé avec la population


Des tirs, des soldats qui courent, se cachent, combattent, des chars, des véhicules blindés, c'est du spectacle, du grand spectacle, mais au plus près de la réalité pour cette rétrospective. Et ce sont les militaires eux-mêmes qui rejouent les opérations, qui se sont déroulées aux quatre coins du monde ces cinquante dernières années. Du concret, du vécu, mais aussi un patrimoine et une identité qu'ils ont tenu à  partager avec la population, avec laquelle les liens sont forts. Le 3ème Rima ce sont en effet aussi des enfants, des familles qui vivent dans la ville. 
 
Vannes : les 50 ans du 3e Rima en son et lumière
 

1200 militaires constituent le 3ème Rima, créé en 1969 


Dans la journée, les militaires ont également souhaité présenter les Griffons, des engins blindés qu'ils sont les premiers à tester. Créé en 1969, le 3ème Rima est le plus ancien régiment professionnel de l'armée de terre, après la légion étrangère. Issu des compagnies de la mer fondées par le cardinal de Richelieu, au cours du XIXe siècle, il a participé à toutes les expéditions lointaines. Il a perdu plus de 4 500 hommes durant la première guerre mondiale, 405 lors du second conflit mondial. Le régiment, spécialiste de l'action amphibie, a été reconstitué à Vannes dans les années 60. Aujourd'hui, 1200 militaires de carrière composent le régiment vannetais.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
armée défense société sécurité