Vannes : mobilisation massive de lycéens pour refuser l'expulsion de France de deux élèves

Prise de parole des représentantes du conseil de la vie scolaire pour demander l'annulation d'expulsion du territoire de 2 élèves du lycée. / © DR
Prise de parole des représentantes du conseil de la vie scolaire pour demander l'annulation d'expulsion du territoire de 2 élèves du lycée. / © DR

Plus de 500 élèves du lycée Lesage à Vannes se sont rassemblés ce lundi matin devant leur établissement. Ils protestent contre le risque d'expulsion de leurs camarades, deux élèves de seconde d'origine albanaise arrivés en France il y a plus de trois ans. 

Par A.Castier

8 h 30 ce matin. Devant les grilles du lycée Alain René Lesage de Vannes, plus de 500 lycéens, enseignants, parents d'élèves sont venus soutenir deux jeunes scolarisés en classe de seconde. 

Une pétition circule et deux jeunes filles du Conseil de la vie scolaire prennent la parole. Il y a quelques jours, Danjel et Erikson ont appris qu'ils risquaient d'être expulsés du sol français avec leur famille. Les deux délégués rappellent que "selon le Code de l'éducation, aucune exclusion ne doit compromettre la scolarité d'un élève, ni compromettre l'accompagnement social d'une personne." 


Une scolarité suivie 


Danjel et Erikson sont arrivés en France il y a trois ans et demi. Ils ont été scolarisés au collège à Vannes avant d'arriver en début d'année en classe de seconde au lycée Lesage. 

Leur scolarité se passe bien et selon la représentante du Réseau Éducation sans frontière, Anita Kervadec, "Danjel a reçu les encouragements du conseil de classe au premier trimestre. Erikson montre de son côté des compétences dans le domaine scientifique qui peuvent lui permettre d'envisager une poursuite de ses études." 

Arrivée en 2016, la famille de Danjel et Erikson a obtenu deux titres de séjours successifs pour raison de santé. Des titres qui n'ont pas été renouvelés. Le 17 février, une obligation de quitter le territoire est émise alors qu'un dossier de demande d'asile est en cours d'instruction. 

La pétition en ligne déposée par le Réseau Éducation sans frontière et la pétition papier ont pour l'instant recueillies 750 signatures. Elles demandent l'annulation d'obligation de quitter le territoire pour la famille de Danjel et Erikson. 

Sur le même sujet

Algues vertes : le décès de Thierry Morfoisse reconnu comme accident du travail

Les + Lus