Mort de Jacques Chirac : une minute de silence observée à 15h partout en Bretagne

Le portrait de Jacques Chirac aux Invalides lors de l'hommage populaire. / © Philippe LOPEZ / AFP
Le portrait de Jacques Chirac aux Invalides lors de l'hommage populaire. / © Philippe LOPEZ / AFP

Ce lundi 30 septembre est décrétée journée de deuil national en hommage à Jacques Chirac, mort le 26 septembre à l'âge de 86 ans. Une minute de silence est observée dans toute la France, et donc en Bretagne, ce lundi à 15h, en respect pour l'ancien président de la République de 1995 à 2007.

Par C.B.


Drapeaux en berne, cahiers de doléances et minute de silence. L'hommage rendu ce lundi à Jacques Chirac se décline en Bretagne. En cette journée de deuil national, l'ensemble des administrations publiques et les écoles sont à l'arrêt à 15h pour une minute de recueillement.

Après l'hommage populaire rendu dimanche aux Invalides où une foule nombreuse s'est rendue, ce lundi prend une tournure plus officielle.
Toujours aux Invalides, les honneurs militaires sont rendus à Jacques Chirac dans la cour d'honneur en présence du président Emmanuel Macron dans la matinée. Ensuite, l'inhumation de Jacques Chirac se fait dans la plus stricte intimité familiale au cimetière du Montparnasse.
 

Des hommages en Bretagne


Dans notre région, les services de l'État et les municipalités convient le public à participer aux hommages rendus à l'ancien président de la République. 
Sur le fronton des mairies bretonnes et autres bâtiments publics, le drapeau français est mis en berne comme l'impose une journée de deuil national.

À Rennes, la minute de silence est observée à 15h place de l'Hôtel-de-Ville. Depuis vendredi, un cahier de doléances est à la disposition des habitants qui souhaitent laisser un mot en mémoire de Jacques Chirac.

Un cours pour un dernier hommage des jeunes au Président disparu , au lycée de l'Assomption de Rennes


À Vannes, la préfecture du Morbihan reste ouverte "pour accueillir le public qui souhaiterait s’associer à la minute de silence qui se tiendra à 15h dans la cour d’honneur", place du général de Gaulle. Un livre d’or sera également mis à disposition du public.
La minute de silence est aussi observée à la sous-préfecture de Lorient et à la sous-préfecture/mairie de Pontivy à la même heure.
 

Qui était Jacques Chirac ?

Dans les écoles, "les enseignants qui le souhaitent pourront également consacrer un cours de cette journée à l'évocation de la mémoire de l'ancien chef de l'Etat" déclare le Premier ministre Édouard Philippe dans un communiqué.
Parmi les jeunes générations, peu nombreux sont ceux qui peuvent avoir un souvenir de l'ancien locataire de l'Élysée entre 1995 et 2007. 

Les professeurs peuvent apprendre ou rappeler à leurs élèves les grands moments des mandats Chirac, tels le refus de participer à l'intervention en Iraq en 2003. Ils peuvent également mettre en avant la reconnaissance de la collaboration française en 1995 dans la rafle du Vél'd'Hiv ou encore expliquer la célèbre phrase "notre maison brûle et nous regardons ailleurs" prononcée lors du IVe Sommet de la Terre le 2 septembre 2002 à Johannesburg, en Afrique du Sud.

Ensuite, à 15h, la minute de silence officielle sera respectée dans tous les établissements scolaires.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Bleuñvenn Konan war plato Bali Breizh

Les + Lus