• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ousmane Dembélé : l'ascension fulgurante du Stade Rennais au FC Barcelone

Le milieu de terrain Ousmane Dembélé sous les couleurs de Dortmund - 27/05/2017 / © AFP - Odd Andersen
Le milieu de terrain Ousmane Dembélé sous les couleurs de Dortmund - 27/05/2017 / © AFP - Odd Andersen

C'est officiel : 21 mois après ses débuts chez les pros avec le Stade Rennais F.C., Ousmane Dembélé est transféré du Borussia Dortmund au FC Barcelone pour 147 millions d'euros. Une ascension fulgurante pour celui qui est entré à 13 ans au sein de l’Académie Rouge & Noir.

Par T.P. avec AFP

L'attaquant français Ousmane Dembélé s'est engagé pour cinq ans avec le FC Barcelone pour la somme de 105 millions d'euros (147 millions d'euros maximum avec bonus) en provenance du Borussia Dortmund, ont annoncé vendredi les deux clubs.


Les bonus s'élèvent à un maximum de 42 millions d'euros, a précisé Dortmund, ce qui représenterait un montant total de 147 millions d'euros, soit le deuxième transfert le plus élevé de l'histoire derrière Neymar et ses 222 millions d'euros en passant du FC Barcelone au PSG début août. Le Barça, de son côté, a précisé que la clause de cession de son nouvel ailier s'élevait à 400 millions d'euros.

Le N.11 de Neymar

Ousmane Dembélé est désormais censé remplacer Neymar au sein de l'attaque barcelonaise, et récupère d'ailleurs le N.11 du Brésilien, pour lequel le PSG avait payé la clause de cession.

Dembélé arrivera dimanche à Barcelone et "passera lundi sa visite médicale, signera son contrat et sera présenté officiellement", a également affirmé le club catalan.


Du Stade Rennais au Barça en à peine deux ans

"Dembouz" avait explosé en Ligue 1 à Rennes lors du premier semestre 2016, avant d'être cédé au club de la Ruhr pour 15 millions d'euros. Il a effectué une belle saison en Allemagne.

La Ligue 1, la Bundesliga, la Ligue des champions, l'équipe de France et maintenant la Liga espagnole: en à peine deux ans, Ousmane Dembélé, 20 ans seulement, a connu une ascension aussi fulgurante que ses dribbles au point de devenir le deuxième
footballeur le plus cher de l'histoire.

Un joueur d'exception

De la CFA2 (cinquième division) au Barça: la trajectoire de Dembélé, physique de sauterelle (1,78m, 61 kg) et facilités techniques à écoeurer plus d'un défenseur, fera rêver bien des aspirants footballeurs. Car le natif de Vernon (Eure) à fait tout très vite, même à l'échelle d'un football européen où tout s'accélère.

Le joueur d'abord: capable de jouer à tous les postes de l'attaque, bon des deux pieds, très rapide, Dembélé a aussi, sous la houlette de Thomas Tuchel à Dortmund, beaucoup muri son placement et son sens du jeu.

Le parcours, ensuite: il y a deux ans, Dembélé cherchait à quitter Rennes, son club formateur, "déçu de ne pas avoir pu s'entraîner plus avec les pros", expliquait à l'époque son entraîneur, Philippe Montanier. Finalement, le club avait réussi à repousser les avances de clubs prestigieux pour faire signer un contrat professionnel à sa pépite. Qui, impatiente peut-être, n'a pas tardé à briller en championnat. Lors de sa seule saison en L1, il a ainsi inscrit 12 buts et délivré 5 passes décisives, en 26 petits matches.

Dembélé s'envole ensuite pour l'Allemagne, où il a inscrit 10 buts et délivré 22 passes décisives avec Dortmund, en 49 matches. 

Sa réussite en Allemagne a vite convaincu le sélectionneur de l'équipe de France, Didier Deschamps, de laisser au jeune homme sa chance en équipe A. Résultat, 'Dembouz' compte aujourd'hui 7 sélections en équipe de France, et vient d'inscrire son premier but international, le 13 juin face à l'Angleterre (3-2).
 

La bonne affaire pour Rennes

Rennes à la peine en ce début de saison va profiter de ce transfert pour renflouer ses caisses. Par le jeu des clauses du contrat passé il y a un an avec Dortmund, le club breton devrait récupérer environ 25 millions d'euros de bonus et pourcentage du transfert au Barça. Une manne bienvenue pour les Rouge et Noir à la recherche eux aussi d'un vrai buteur.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview d'Aymeric Lesné

Les + Lus