Pontivy : manifestation pour la réouverture de la ligne ferroviaire entre Saint-Brieuc et Auray

Des trains entre le nord et le sud de la Bretagne ? L'idée fait son chemin ! Voyageurs et marchandises : plus rien ne circule entre St-Brieuc et Auray depuis 2017. Le collectif "Centre Bretagne en train" souhaite relancer la ligne. Manifestation ce mardi 16 mars à Pontivy.

Près de 250 personnes ont manifesté mardi 16 mars devant la gare désaffectée de Pontivy pour demander la réouverture la ligne ferroviaire entre Saint-Brieuc et Auray.
Près de 250 personnes ont manifesté mardi 16 mars devant la gare désaffectée de Pontivy pour demander la réouverture la ligne ferroviaire entre Saint-Brieuc et Auray. © France Télévisions / C. Jauneau

Les rails sont là, mais plus aucun train ne circule depuis des années. L'ambiance est triste autour de la gare de Pontivy en Centre Bretagne. Une ville de près de 15.000 habitants qui n'ont maintenant plus que la voiture et le bus pour se déplacer. Le transport de voyageurs a été arrêté en 2006, puis le fret en 2017, après quoi c'est le guichet qui a fermé... Beaucoup à Pontivy se sentent isolés.
 

Plus aucun train ne passe en gare de Pontivy, en Centre Bretagne, depuis janvier 2017. C'était avant cela, une des étapes entre Saint-Brieuc (Côtes d'Armor) et Auray (dans le Morbihan).
Plus aucun train ne passe en gare de Pontivy, en Centre Bretagne, depuis janvier 2017. C'était avant cela, une des étapes entre Saint-Brieuc (Côtes d'Armor) et Auray (dans le Morbihan). © France Télévisions / C. Jauneau


C'est stratégiquement devant cette gare désaffectée que rendez-vous était donné ce mardi 16 mars. "Parce que la ligne ferroviaire a un rôle à jouer dans l'accès au Centre Bretagne ! argumente Simon Brunet, animateur du collectif "Centre Bretagne en train". Objectif : interpeller les candidats aux prochaines élections régionales.

A ses côtés, près de 250 personnes sont venues manifester pour la réouverture de la ligne qui reliait jadis Saint-Brieuc et Auray, via Loudéac, Pontivy et Baud. "Nous souhaiterions sa remise en état pour le transport de voyageurs, de visiteurs, mais aussi de marchandises !" poursuit Simon Brunet qui est aussi secrétaire du syndicat CGT Cheminots à Saint-Brieuc.
 

Près de 250 personnes ont répondu à l'appel du collectif "Centre Bretagne en train" mardi 16 mars devant la gare de Pontivy.
Près de 250 personnes ont répondu à l'appel du collectif "Centre Bretagne en train" mardi 16 mars devant la gare de Pontivy. © France Télévisions / C. Jauneau

Pour le retour du fret, notamment...

"Il y a des entreprises qui font circuler des marchandises sur la partie sud de la ligne, entre Pontivy et Auray. Sur le nord, beaucoup attendent des offres commerciales intéressantes", poursuit Simon Brunet. Cela supposerait des travaux que le collectif a estimé : "Pour la modernisation totale de la ligne, il faut compter entre 150 et 200 millions d'euros mais on peut phaser le projet sur une décennie par exemple. Pourquoi pas non plus, profiter du plan de relance lancé pour contrer la crise économique liée à l'épidémie de Covid-19...
 

On parle beaucoup de transition énrgétique, de réchauffement climatique. Nous, on veut limiter la circulation des poids lourds et des voitures ! C'est un projet d'intérêt général qui concerne tout le Centre Bretagne !"

Simon Brunet, secrétaire CGT Cheminots Saint-Brieuc



Rencontrés en 2019 déjà, les membres de l'association Chemin de fer Centre Bretagne, des passionnés du rail, avaient fait les comptes : "Le train consomme 23 fois moins d'énergie que le poids lourd pour transporter la même chose. Il faut se poser les bonnes questions !" argumentait Yvon Roccon.

Cela faisait partie des arguments défendus notamment en 2015 par des membres de l’Union Démocratique Bretonne qui avaient effectué une marche au début de l'été entre Auray et Saint-Brieuc, pour défendre l'intérêt d'une ligne ferroviaire qui traverserait le Centre Bretagne.


Dans l'espoir de voir, un jour, des TER à nouveau circuler en Centre Bretagne, une pétition a été ouverte sur site change.org.

Le nouveau propriétaire de la gare de Pontivy, lui, n'a pas attendu le retour du train pour commencer la rénovation de ce patrimoine de Centre Bretagne. Ce passionné espère bien y ouvrir au rez-de-chaussée, un accueil à destination des futurs usagers.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
trains régionaux économie transports trafic travaux ferroviaires