Pour la #cop21, des manifestants bravent l’interdiction de l'état d'urgence à Rennes

La mise en scène des manifestants contre les assignations à résidence de militants écologistes / © Karine Cevaer
La mise en scène des manifestants contre les assignations à résidence de militants écologistes / © Karine Cevaer

Entre 300 et 500 manifestants se sont réunis sur la place de la Mairie de Rennes avant d’être bloqués par les forces de l’ordre. En vertu de l’état d’urgence, la manifestation était interdite.

Par Stéphane Grammont

Ils se sont donné rendez-vous place de la Mairie, malgré l’interdiction de toute manifestation en raison de l’état d’urgence. Entre 300 et 500 manifestants ont été « bloqués » sur la place par les forces de l’ordre, afin d’empêcher une marche.

Les manifestants ont réclamé la fin des assignations à résidence pour les 7 militants bretons.

Une grande manifestation était prévue pour ce samedi 28 novembre et devait réunir des milliers de personnes, juste avant l’ouverture de la cop21. Elle a été interdite par la Préfecture dans le cadre de l’état d’urgence, « qui nécessite une disponibilité totale des forces de l'ordre ».

Ce contenu n'est plus disponible

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus