• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Primaire de la droite en Bretagne : CARTE des bureaux et modalités

© France 3
© France 3

Le premier tour de la primaire à droite a lieu ce dimanche 20 novembre pour ceux inscrits sur les listes électorales et partageant les valeurs "de la droite et du centre". En Bretagne, 484 bureaux de vote accueilleront les électeurs. CARTE des bureaux et ce qu'il faut savoir pour aller voter.

Par Thierry Peigné


Pour participer au 1er tour de la primaire à droite ce dimanche 20 novembre 2016, vous devez :
  • avoir 18 ans et être inscrit sur les listes électorales,
  • acquitter de la somme de deux euros (pour les frais d'organisation)
  • signer la charte de l'alternance :"Je partage les valeurs républicaines de la droite et du centre et je m'engage pour l'alternance afin de réussir le redressement de la France".
Bertrand Plouvier, Conseiller régional "Les Républicains" précise l'engagement de la signature de la charte de l'alternance et revient sur les "non Républicains" désireux d'aller voter.

Qui peut voter à la primaire de la droite et du centre ?
Bertrand Plouvier, Conseiller régional "Les Républicains" / Reportage : G. Le Morvan - T. Bouilly
Plus de 10 228 bureaux de vote sont répartis sur le territoire français pour accueillir les électeurs qui souhaitent participer au scrutin.


484 bureaux de vote en Bretagne

Nombre de bureaux de vote en Bretagne pour la primaire "Les Républicains" / © A. Grall
Nombre de bureaux de vote en Bretagne pour la primaire "Les Républicains" / © A. Grall

Chaque électeur est rattaché à un bureau en fonction de son adresse d'inscription sur les listes électorales au 31/12/15. Pour trouver son bureau de vote, rentrez le nom de votre commune dans la carte ci-dessous. Sinon, vous pouvez aussi vous rendre sur le site internet primaire2016.org et y taper votre code postal.


En Bretagne 5000 bénévoles sont mobilisés pour tenir les bureaux de vote ouvert de 8h à 19 heures ce 20 et 27 novembre pour les deux tours de ce scrutin.

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus