Quart de finale de la Coupe de la Ligue : fin de parcours pour les Brestois après leur défaite face à Lyon

L'aventure du Stade Brestois en Coupe de la Ligue s'est achevée ce mercredi soir, à l'issue de la rencontre sur la pelouse du stade de l'Olympique Lyonnais. Score final 3-1 en faveur de l'OL, même si la formation rhodanienne n'a pas montré grand chose.

Au Groupama Stadium , les Brestois ne retiendront que le goût amer des regrets.
Au Groupama Stadium , les Brestois ne retiendront que le goût amer des regrets. © Maxppp. Stéphane GUIOCHON

Si le début du match a été à l'avantage des Brestois qui ont monopolisé le ballon, les joueurs finistériens se sont montrés trop timides par la suite et sont définitivement éliminés de la Coupe. Bien en place défensivement, en position d'attaque et donnant l'impression de pouvoir l'emporter, le Stade Brestois n'a pas pu parer la frappe croisée du gauche à l'entrée de la surface de Moussa Dembélé marquant le premier point côté lyonnais à la 20e minutes de jeu. 
La suite de la rencontre fut sans entrain. Comme acteurs : des lyonnais apathiques et des Brestois sonnés. 

Aouar, d’une tentative brossée excentrée aux 20 mètres tapait la barre pour réveiller son monde (42e minute). Un éclair dans l’ombre. Aouar, encore lui, dix minutes après la pause, reprenait un centre en retrait de Tete pour doubler la mise (56e). Autret, au retour des vestiaires aurait pu ramener sa formation à égalité si son tir avait été plus croisé (46e).


Que des regrets pour le Stade Brestois


Aurait pu, tel fut le destin, mercredi soir, d’une équipe brestoise trop souvent approximative pour renverser un OL qui n’a rien d’une grande équipe. Aurait pu car Grandsir, en toute fin de match, sur une passe de Mayi, redonnait espoir aux siens (86e).

L’histoire de ce match est que Charbonnier aurait pu égaliser (88e). Mais c’est Jean-Lucas à l’entrée du temps additionnel qui clouait le sort d’un match où le Stade Brestois peut nourrir des regrets.

Olivier Dall'Oglio, l'entraineur brestois a confié ses impressions à l'issue de la rencontre à nos confrères de l'AFP : "J'ai un regret sur le match. Il y a eu des choses surprenantes dans la surface et j'en suis un peu amer. Il aurait fallu un brin de réussite. Nous savions que nous allions tomber sur une équipe de Lyon qui nous est supérieure. Notre plan a été bien respecté par mon équipe. Je suis plutôt content de ce côté-là. On connaît les individualités de Lyon mais malgré le premier but concédé naïvement, nous avons bien réagi. L'un de mes regrets est le manque de précision dans les tirs pour inquiéter l'OL. Notre  discipline avec des joueurs qui ne jouent pas toujours, c'était intéressant. ( Au sujet des temps de jeu) Je suis obligé de gérer trois matches dans la semaine. C'était un moyen de leur donner une chance et de concerner tout le monde pour le maintien. Si nous obtenons le même nombre de points sur la seconde phase que sur la première nous serons satisfaits".
  
Prochaine rencontre face à Toulouse samedi, en championnat.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coupe de la ligue football sport stade brestois