Rennes : une chaîne humaine à l’école pour dénoncer l’expulsion d’une élève géorgienne

© C. Jauneau - France 3 Bretagne
© C. Jauneau - France 3 Bretagne

A Rennes, les parents et les enfants de l’Ecole Contour St-Aubin se sont mobilisés ce mercredi matin contre l’expulsion d’une élève de 8 ans et de sa maman. Elles avaient été renvoyées le 4 octobre dans leur pays d’origine la Géorgie avec une trentaine de leurs compatriotes. 

Par GLM avec Catherine Jauneau

Cinq jours après l’expulsion de la petite Mariam, 8 ans, et de sa maman, les parents et les élèves de l’Ecole Contour Saint-Aubin de Rennes ont exprimé ce mercredi matin leur indignation et leur désarroi en formant une chaîne humaine devant le groupe scolaire.

Le 4 octobre au matin, la police est venue chercher l'enfant et sa maman sur leur lieu de résidence pour les conduire à l’aéroport où elles ont été embarquées dans un avion de Georgian Airways avec une trentaine d'autres migrants considérés par la préfecture comme en situation irrégulière 
 

Les parents de l’école jugent l’expulsion de la petite Mariam inacceptable dans la mesure où la famille, « certes déboutée par l’Ofpra attendait encore une réponse de la Cour nationale du droit d’asile ».

Ils demandent au gouvernement un moratoire sur l’expulsion des enfants scolarisés et appellent toutes les écoles de France à les soutenir.
 
Reportage C.Jauneau/ C.Rousseau
Intervenants Parents d'élèves/ Carole Bohanne RESF


Présente ce matin devant l’école, Carole Bohanne, du Réseau Education Sans Frontières, indique que depuis les expulsions du 4 octobre, d’autres enfants de la communauté géorgienne scolarisés dans la région vivent dans la crainte et n’osent plus se rendre en classe.       

Un autre rassemblement contre les expulsions devait également se tenir ce mercredi après-midi devant la Préfecture à Rennes. 
 

Sur le même sujet

La Lorientaise 2019 : l'échauffement avant le départ

Les + Lus