• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Rennes : trois mineurs interpellés pour avoir appelé à la “purge” sur les réseaux sociaux

Les services de police ont réussi à intercepter la voiurette avant qu'elle ne cause un accident / © IP3 PRESS/MAXPPP
Les services de police ont réussi à intercepter la voiurette avant qu'elle ne cause un accident / © IP3 PRESS/MAXPPP

Le 31 octobre dernier, un bruit courait sur les réseaux appelant à la "purge". S'inspirant d'un film américain à succès, l'appel provenait d'un étudiant grenoblois condamné depuis. À Rennes, trois mineurs ont été interpellé pour avoir relayé le message.

Par C.B.

American Nightmare. C'est évidemment à ce film hollywoodien auquel on pense quand on voit le message relayé par ces trois mineurs rennais. 

Âgés de 14 à 17 ans, ils ont relayé un appel provenant d'un étudiant grenoblois le 31 octobre 2018.
Ce dernier appelait à s'attaquer aux forces de l'ordre et pompiers, comme si l'État de droit disparaissait le temps d'une nuit, celle d'Halloween.

"Toutes les armes sont légale (sic), tous les vols sont autorisés, brûlé tout se que vous voyez (re-sic)" pouvait-on voir dans le message reçu et relayé par ces jeunes.
Ce message appelait aussi à s'attaquer aux policiers avec pierres, pétards ou encore mortier.
 

Placés en garde à vue 

Les trois adolescents ont été récemment interpellés et placés en garde à vue. Pour avoir seulement partagé cet appel à la violence, ils peuvent être condamnés pour "incitation à des crimes et délits par parole, image ou moyen de communication électronique."
Ils risquent jusqu'à 5 ans de prison et 75.000 euros d'amende.

Les accusés ont tous reconnu les faits. Ils ne mesuraient pas la gravité de leurs actes, pensant que tout cela faisait partie du virtuel.
Leurs téléphones ont été confisqués et ils seront bientôt convoqués devant le juge des mineurs.
 

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus