Rétro 2017 en Bretagne : une année sportive riche en couleurs

Le skipper Francois Gabart célèbre son record du tour de monde en solitaire, lors de son arrivée à Brest le 17 décembre dernier. / © Damien MEYER / AFP
Le skipper Francois Gabart célèbre son record du tour de monde en solitaire, lors de son arrivée à Brest le 17 décembre dernier. / © Damien MEYER / AFP

L'année 2017 fut très sportive en Bretagne, avec du handball féminin au top à Brest, des volleyeurs rennais à nouveau dans l'élite, un jeune cycliste breton sacré meilleur grimpeur dans le Tour de France, et des records en pagaille sur l'eau. De l'émotion toujours, de la joie et quelques larmes...

Par Krystell Veillard

Si trois Brestoises sont championnes du monde avec l'équipe de France, elles ont aussi contribué à la très belle saison brestoises. Pour leur première participation, elles se sont inclinées en quart de finales de coupe d'Europe en tombant face aux Russes de Rostov-Don, les futures championnes d'Europe et elles terminent vice-championne de France, sans avoir pu passer l'écueil de Metz en finale. Chapeau les filles !


Le retour du Rennes Volley 35 dans l'élite


Trois ans qu'ils l'attendaient et qu'ils couraient après. Les volleyeurs de Rennes sont de retour dans l'élite. Les hommes de l'entraîneur serbe Nikola Matijasevic se sont débarrassés de Cannes avec la manière en finale des plays off, et ont retrouvé la ligue A pour cette nouvelle saison.

Rugby : une deuxième saison en Pro D2 pour Vannes


Du côté de l'ovalie bretonne, on applaudit le maintien du seul club professionnel breton. Le RC Vannes a sauvé sa tête au mois de mai en remportant son dernier match à domicile. La victoire 56-0 face à Bourgoin a permis aux Bretons de valider leur deuxième saison dans le monde professionnel.

Football : Lorient en L2 et Gourcuff remplacé par Lamouchi au Stade rennais 


En football, deux faits marquants cette saison, tout d'abord une relégation en forme de choc pour les Lorientais. Ils n'arriveront pas à récupérer les trois points qui leur font défaut, face à Troyes et seront relégués en Ligue 2, à l'issue d'une saison cauchemardesque. Bernard Casoni n'aura donc pas réussi à maintenir le club, c'est Mickaël Landreau, l'ancien Nantais qui est maintenant chargé de la mission de la remontée !


Autre fait marquant, le psychodrame au Stade rennais, qui se conclue au mois de novembre avec l'éviction de l'entraîneur Christian Gourcuff, quelques jours après le président du club René Ruello. Le coach a payé sa défiance envers la nouvelle direction, Jacques Delanoë et Olivier Létang, il est remplacé par Sabri Lamouchi.


Cyclisme : Barguil s'offre deux étapes du Tour de France


Pour ce qui est du vélo, 2017 a vu l'éclosion en plein été d'un grimpeur pur beurre. Warren Barguil s'offre l'étape du 14 juillet de la Grande Boucle, dans les Pyrénées. Puis une deuxième, six jours plus tard, où il va déposer au sprint Froome, Contador, et autre Quintana dans l'Izoard et battre le record de l'ascension en prime. Il endosse ainsi le maillot à pois. Dans la foulée, autre surprise, il quitte l'équipe allemande de la Sunwebb pour signer chez Fortuneo.

Un autre Breton gravit les échelon de la planète cycliste, David Lappartient, le maire de Sarzeau, prend la tête et les rênes de l'union cycliste internationale.

Pluie de records sur l'eau


C'est sans doute sur l'eau que les exploits auront été les plus fous cette année, avec une multitudes de records, tombés les uns après les autres, Au mois de janvier, Armel Le Cléach s'offre les lumières du Vendée Globe et bat le record de François Gabart en l'améliorant de presque quatre jours. Quelques jours plus tard Francis Joyon, son équipage et son Idhec battent le record de vitesse du tour du monde, en passant sous la barre symbolique des 40 jours.

Et de son côté Thomas Coville, élu marin de l'année, avait battu fin 2016, avec son Ultim le tour du monde en solitaire en 49 jours 3h et 7 minutes, puis le record de l'Atlantique en 4 jours et 11h. Mais l'apothéose de cette fin d'année, c'est le temps magique de François Gabart, qui améliore le temps de Coville, en 42 jours, 16h et 35 minutes lui aussi autour de la planète en solitaire. En moins d'un an, ce record aura perdu plus de 15 jours.


La rétro en images signée Stéphane Izad, Maxime Guégnard et Nathalie Saliou-Tendron

Rétro sport 2017
La rétro en images signée Stéphane Izad, Maxime Guégnard et Nathalie Saliou-Tendron - Interviews : Xavier Kapfer, attaquant du Rennes Volley 35 - Nikola Matijasevic, entraîneur du Rennes Volley 35 - Mickaël Landreau, entraîneur du FC Lorient - Thomas Coville, skipper de Sodebo


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus