Révisions avant les examens : pourquoi ne pas choisir une abbaye ?

Le calme d'une abbaye retirée de tout ou presque, c'est ce que propose un site internet qui se veut être le airbnb des lieux de retraites. Les étudiants peuvent y réserver un séjour pour potasser leurs examens et n'ont pas à assister aux messes et prières.

Les épreuves de spécialité du baccalauréat viennent de se terminer que le compte à rebours pour les épreuves écrites de juin a commencé. 

Pas facile, pourtant, de se déconnecter des réseaux, de repousser les sollicitations de sorties ou d'éteindre les écrans. 

Mettre en lien religieux et étudiants

C'est pour éviter toutes les tentations du quotidien qu'un site propose de mettre en contact étudiants désireux de se concentrer sur leurs études et abbayes et monastères. 

Les religieux et religieuses ont de tout temps accueilli les personnes désireuses de se retirer, pour un temps, du tourbillon du quotidien, étudiants compris. La nouveauté du site consiste à sortir ces monastères et abbayes d'une certaine confidentialité de connaisseurs et de croyants.  

En Bretagne, 6 sites religieux proposent d'accueillir des étudiants : les abbayes de Notre-Dame de Timadeuc, de Notre-Dame de joie à Pontcalec, de Saint-Michel de kergonan, de la Joie-Notre-Dame de Campénéac, le monastère de Malestroit et la maison Saint François à Dinard.

Aucune obligation pour les étudiants de se joindre aux offices ou aux temps de prières, ni même de participer aux tâches du quotidien (certains proposent gite et repas, d'autres mettent à disposition une cuisine). La participation financière est aussi raisonnable et ajustée aux revenus des jeunes. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité