Saint-Avé. Le boxeur Sandy Messaoud défend son titre de champion WBA à domicile

Ce vendredi soir, Sandy Messaoud, l'enfant du pays, remet son titre de champion WBA (poids Welters) intercontinental en jeu dans son antre de Saint-Avé. Un événement inédit dans la petite ville du Morbihan.

Sandy Messaoud remet sa ceinture en jeu au gala de Saint-Avé
Sandy Messaoud remet sa ceinture en jeu au gala de Saint-Avé © Benoît Le Vaillant/France Télévision

Drôle d’histoire pour Sandy Messaoud, 34 ans et issu du club de Saint-Avé, près de Vannes. Ce vendredi soir, il combat pour un titre mondial à domicile… mais dans une salle vide, COVID oblige.

Pas de quoi atténuer la motivation du bonhomme. Quand Sandy commence à taper dans les sacs, c’est ici à Saint-Avé. Il a alors à peine 13 ans. Pourtant, son premier amour, c’est le ballon rond. Repéré très jeune par le FC Nantes, le grand club de football voisin, il y met toute son énergie. "Ma mère n'y croyait pas, se souvient Sandy. Elle me disait "c’est pas possible, t'es né avec un ballon". Et puis mon grand frère m’a fait découvrir la boxe, pour me donner plus de coffre et de physique sur le terrain de foot. Au final, je me suis tourné vers la boxe ».

 

Mental, vitesse, précision

Sandy le gaucher s’entraîne alors durement, sur le ring, dans la salle, à l'extérieur. Il va gravir rapidement tous les échelons de la boxe amateur et professionnelle. Ses qualités ? Le mental, la vitesse et la précision.

Dans la foulée, il passe un brevet d’éducateur sportif et s’occupe des jeunes du club. « La boxe pro m’a fait progresser en tant que compétiteur. En tant qu’éducateur, en gérant des jeunes, et en me faisant plaisir avec eux, je leur ai montré qu’on pouvait faire des choses en partant de rien".
 

Champion intercontinental WBA en Biélorussie

En juillet dernier, à Minsk en Biélorrussie, il marque un grand coup et envoie son adversaire du Kazakhstan au tapis d’un direct du gauche. Le Morbihannais devient champion intercontinental WBA poids Welters (entre 63,5 kg et 66,6 kg). « C’est dix ans de boxe pro pour en arriver là, rappelle Sandy. Ça m’a ouvert les portes du top15 mondial WBA ».

Aujourd’hui, il est le seul Français à évoluer à ce niveau. Tous les autres champions sont américains ou russes. Il remet en jeu sa ceinture WBA, la plus estimée dans le monde de la boxe, contre un jeune Danois invaincu, Oliver Mollenberg, de 14 ans son cadet.
 

Que ce soit un combat avec ou sans ceinture, Je n’ai jamais pris mes combats à la légère. Je ne sous-estime jamais mes adversaires.

Sandy Messaoud, champion intercontinental WBA super welters
 

Le gala, inédit à Saint-Avé, à huis clos mais retransmis sur internet

Le petite ville de Saint-Avé, 12 000 habitants, va connaître un événement pugilistique d’envergure. Inédit dans la région, une ceinture WBA intercontinental remise en jeu, qui plus est avec un champion local.
 


En raison du contexte sanitaire, le gala organisé par le club de boxe local va se dérouler à huis clos. Les supporters de Sandy Messaoud pourront suivre la défense de sa ceinture et les trois autres combats sur le site internet Fight Nation

 


Le programme de la soirée :

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
boxe sport