Saint-Malo : un exercice de sauvetage en mer de grande ampleur ce lundi

Cet exercice de sauvetage Orsec est notamment organisé dans la perspective des festivités de la Route du Rhum 2018, dont le départ sera donné en novembre prochain. / © Le Télégramme via Maxppp
Cet exercice de sauvetage Orsec est notamment organisé dans la perspective des festivités de la Route du Rhum 2018, dont le départ sera donné en novembre prochain. / © Le Télégramme via Maxppp

Un exercice de sauvetage maritime de grande envergure est organisé au large de Saint-Malo (35), ce lundi  26 mars. Il s'agit de simuler l'évacuation d'un navire à passagers de la Brittany Ferries, le Pont-Aven. L'exercice mobilisera toute la chaîne des secours et des centaines de figurants.

Par Hélène Pédech

Un ballet d'hélicoptères, de vedettes SNSM et autres navires affrétés par la Marine Nationale, des véhicules et tentes de secours à terre.
C'est un exercice de grande envergure, baptisé Malo 2018, qui se déroule ce lundi 26 mars, au large de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) à bord du Pont-Aven, affrété par la Britany Ferries.

Secours à naufragés


"Organisé par la préfecture maritime de l'Atlantique, en collaboration avec la préfecture d'Ille-et-Vilaine et l'armateur Britany Ferries, cet exercice aura pour thème l'évacuation d'un navire à passagers et la prise en charge des victimes, explique la Préfecture maritime. Il a pour but de mettre en oeuvre les différents volets du dispositif Orsec maritime de sauvetage en mer, en particulier la gestion de l'interface mer-terre, ainsi que le plan secours à naufragés de la préfecture d'Ille-et-Vilaine".

Avant la Route du Rhum 2018


"Ce genre d'opérations de prévention est organisé deux fois par an sur le littoral Manche-Atlantique, précise-t-on à la Préfecture maritime de l'Atlantique. Cette fois, nous agissons dans le cadre de la préparation de la Route du Rhum. "

L'ensemble des acteurs de la chaîne de secours sera mobilisé en mer comme à terre: SNSM, gendarmerie maritime, pompiers, sécurité civile, Smur et Samu.... "Les opérations de secours en mer seront coordonnées par le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (Cross) de Corsen (Finistère). A terre, la prise en charge des victimes avec la mise en place d'un PMA (poste médical avancé) sera placé sous la responsabilité du Préfet [d'Ille-et-Vilaine]".


Des étudiants pour figurants


Pour donner une dimension plus réaliste à l'exercice, qui se veut grandeur nature, des étudiants seront mobilisés pour jouer le rôle des passagers du Pont-Aven. Ainsi, il a été fait appel aux élèves malouins du lycée maritime Florence-Arthaud, de l'École nationale supérieure maritime (ENSM) et de l'institut de formation des infirmiers de la ville.



A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation à Quimper et à Rennes le 22 mai 2018

Les + Lus