• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Saint-Malo, Rennes : l'emploi dans les entreprises du numérique se porte bien

La Tour de la Mabilais à Rennes, où est installée la French Tech / © AFP
La Tour de la Mabilais à Rennes, où est installée la French Tech / © AFP

L’année 2016 a été bonne pour l’emploi dans les entreprises du numérique de la région, avec un solde net de 950 emplois supplémentaires, soit plus que 2014 et 2015 cumulées. Au total, les 1 060 entreprises identifiées pour 2016 emploient 27 300 salariés.

Par Emilie Colin

Le numérique prospère en Bretagne. En 2016, le secteur a séduit, et recruté. 950 emplois supplémentaires ont ainsi été créés. Des entreprises ont connu une croissance accélérée comme Proservia ou Capgemini, tandis que d'autres renforcent leurs effectifs en continuant à recruter comme Klaxoon, Dolmen, Syrlinks...

Des entreprises qui séduisent les investisseurs 

Les entreprises brétilliennes du numérique séduisent de plus en plus les investisseurs. En 2016, 19 entreprises ont levé au total plus de 35 M€, soit trois fois plus qu’en 2015. Six d’entre elles ont réalisé leur première levée de fonds. Et six d’entre elles ont levé plus d’un million d’euros, comme Kerlink, Klaxoon, Dolmen, ou Cailabs. 

27 startups créées en 2016


La création de startups reste dynamique et facilitée par les dispositifs d’accompagnement de Rennes Atalante et les initiatives de structuration, d’animation et de promotion de l’écosystème de la French Tech Rennes St-Malo. 27 startups liées aux activités numériques ont été créées en 2016. C’est autant que la moyenne observée sur les cinq dernières années. Fin 2016, elles cumulaient déjà 72 salariés. Certaines d’entre elles, comme Blacknut et Content Armor ont déjà embauché plus de cinq salariés, et la majorité prévoit de recruter courant 2017. 

L'écosystème numérique rennais bien placé dans le paysage national


L’écosystème numérique rennais figure parmi les plus dynamiques et les plus denses de France. Hors Paris (500 000 emplois salariés), Rennes représente la 8ème métropole pour le nombre d’emplois salariés dans l’écosystème numérique avec environ 27 000 postes.

Elle se hisse au 3ème rang national (environ 3000 salariés) pour le potentiel de recherche publique, derrière Paris et Grenoble, grâce notamment à la présence de la DGA-MI et de l’IRISA. En termes de croissance des effectifs, Rennes se situe au 6ème rang national, surtout grâce au fort développement de la recherche publique (DGA-MI), de l’IRT b<>com et de certaines ESN. 

La création de 1000 emplois nets chaque année pendant dix ans étaient l'un des objectifs fixé par la naissance de La French Tech Rennes Saint-Malo en 2015.


A lire aussi

Sur le même sujet

Isabelle Autissier et le Théâtre d'Ardoise

Les + Lus