Solitaire du Figaro : une troisième étape qui s'annonce décisive

Publié le Mis à jour le
Écrit par Céline Serrano

Dans un clapot court et croisé, levé par le vent d'ouest sud-ouest, les 33 solitaires encore en lice ont entamé la troisième et avant-dernière étape de la course. Une couse très ouverte, où les six premiers au classement ont moins d'une heure d'écart.

Il avait annoncé la couleur dès le départ : "c'est l'objectif de la saison, la course de l'année". En tête du classement après sa victoire dans la deuxième étape de cette 51ème Solitaire du Figaro, Armel Le Cleac'h est désormais bel et bien l'homme à battre !



Cette troisième étape entre Dunkerque et Saint-Nazaire s'annonce donc décisive, longue et difficile : Un longe-côte de quatre jours entre algues, bancs de sable, cailloux, vents capricieux et courants changeants au gré des marées, où les choix stratégiques seront d'autant plus importants que les écarts sont faibles au classement. Armel Le Cléac'h compte 37 petites minutes d'avance sur son poursuivant Xavier Macaire, et les six premiers se tiennent en moins d'une heure.

 





Le directeur de course Francis Le Goff entrevoit déjà les joutes qui se préparent : "Le parcours pour relier Dunkerque à Saint-Nazaire passe en effet en revue toutes les difficultés naturelles de la Manche. On s’attend à des conditions de vent très maniables. Le jeu est très ouvert et il y a énormément de possibilités d’attaque. Après deux étapes, on trouve en lice des coureurs qui ont déjà perdu la course et qui voudront se refaire, et d’autres qui ont un classement à préserver…Certains vont « tirer dans les coins », pousser des options extrêmes, jouer leur va-tout..."

 https://twitter.com/LaSolitaire_51e/status/1304782048838791169?s=20 


Les 33 solitaires, depuis les abandons de Robin Marais et de Corentin Douguet, ont pris le départ de cette troisième étape ce samedi 12 septembre à 16 heures. Arrivée prévue le mercredi 16 au terme d'un parcours de 492 milles.



Le grand final se jouera les 18 et 19 septembre dans une régate de 24 heures entre Belle-Île, Groix et l'île d'Yeu.

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité