• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La tempête Carmen s'invite pour le Nouvel An

Le Conquet, dimanche 31 décembre 2017, avant l'arrivée de la tempête Carmen et l'annulation des liaisons vers les îles. / © France 3 Bretagne
Le Conquet, dimanche 31 décembre 2017, avant l'arrivée de la tempête Carmen et l'annulation des liaisons vers les îles. / © France 3 Bretagne

La tempête Carmen va traverser la Bretagne d'ouest en est ce lundi, menaçant surtout le littoral atlantique. Les départements bretons sont placés en vigilance orange vent, risques de submersion. Les vents violents avec des rafales jusqu'à 140 km/h, coïncidant avec de forts coefficients de marée.

Par Krystel Veillard avec AFP

La tempête Carmen pourrait bien jouer les troubles fêtes après la nuit de la Saint-Sylvestre, et une très relative accalmie. Les vents vont s'intensifier en fin de nuit et lundi tôt dans la matinée, pour souffler sur l'ensemble de la Bretagne. Le vent se renforce d'abord par l'ouest et le Finistère en milieu de matinée, accompagnée de rafales soufflant sur les côtes atlantiques, entre 120 et 140 km/h, légèrement moins violentes en mer d'Iroise. Cette tempête circulera sur la région jusque dans l'après-midi. Le vent débarque accompagné de pluies très abondantes. Les cumuls pourraient atteindre 20 à 40 mm. 26 départements français, de la façade ouest, dont les quatres départements bretons sont placés par Météo France en vigilance orange vent et risques de vagues submersion de 6h jusqu'à 16h, ce lundi.
 

Forts coefficients de marée et risques de submersion


Phénomène aggravant, la concomitance entre le passage de Carmen et des coefficients de marée élevés, au-delà de 90 le long de la façade atlantique ( (97 lundi, 104 mardi, 107 mercredi), pourrait entraîner des phénomènes de submersion marines sur les côtes
Les consignes à observer en cas de vents violents sont de limiter ses déplacements, d'adapter sa vitesse en voiture, de faire attention aux chutes d'objets, d'éviter de se promener sur les zones littorales et forestières

 

Liaisons maritimes annulées


En raison de ces conditions météorologiques, les liaisons maritimes vers les îles bretonnes seront très perturbées ce 1er janvier et pour la grande majorité annulées. La compagnie Océane a ainsi supprimé toutes les liaisons de ce jour de l'An, donc pour Belle Ile, Houat et Hœdic au départ de Quiberon. Les traversées pour les îles de la mer d'Iroise sont elles aussi fortement bouleversées, celles pour Sein seront annulées ce lundi et celles pour Molène et Ouessant restent très incertaines.
 

Carmen, après Ana et Bruno... à chaque tempête, un nom 


Après Ana et Bruno, Carmen, est une "tempête hivernale classique", la 3ème en quelques semaines et d'une intensité comparable à Ana (11 décembre) et Bruno (mercredi) selon le prévisionniste. Elle pourrait entraîner des dégâts dus à des chutes de toitures ou d'arbres pouvant endommager le réseau électrique. Dans le Finistère, 400 foyers étaient privés d'électricité en raison des forts vents dimanche matin. 
La tempête a été baptisée par Météo-France d'après une liste de noms établie par ordre alphabétique en partenariat avec les services météorologiques espagnol et portugais. L'organisme météo souligne que "donner un nom aux tempêtes permet de communiquer plus efficacement", et que des sondages ont montré que "la population est beaucoup plus attentive aux consignes de sécurité quand la menace de vent fort est clairement identifiée comme reliée à une tempête nommée".
 
Carte vigilance orange vent vagues submersion pour ce 1er janvier 2018 / © Météo France
Carte vigilance orange vent vagues submersion pour ce 1er janvier 2018 / © Météo France


 

Sur le même sujet

Interview d'Emmanuel Ethis, recteur de l'académie de Rennes

Les + Lus