Tempête Eleanor : 5000 foyers bretons privés d'électricité

Les services d'Enedis interviennent après une tempête / © JEFF PACHOUD / AFP
Les services d'Enedis interviennent après une tempête / © JEFF PACHOUD / AFP

Après le passage du pic de la tempête en fin de nuit tous les départements bretons sont touchés par des avaries sur les réseaux électriques. De nombreux clients subissent des coupures d'électricité.

Par Marc-André Mouchère

À cause de la tempête Carmen, 40 000 foyers avaient connu lundi 1er janvier des coupures d'électricité. Selon Enedis, l'entreprise publique chargée d'entretenir ce réseau, tout était remis en ordre hier soir à 21 heures.


Deuxième tempête de l'année sur le réseau électrique


La nouvelle tempête de ce mercredi 3 janvier, Eleanor, est venue à son tour casser des poteaux et renverser des arbres sur les lignes électriques. En cause des sols déjà détrempés et des arbres qui se déracinent plus facilement.

Les plus importants dégâts suivent une ligne qui va des hauteurs du Centre Bretagne vers l'Ille-et-Vilaine. De Carhaix à Vitré en passant par Ploërmel. Le Morbihan est aussi touché du coté de Pontivy. Enedis dénombre au total 2000 foyers privés d'électricité dans le 56. Les trois autres départements bretons comptent chacun un millier de foyers dépourvus d'énergie électrique.


300 salariés sur le terrain : tout sera rétabli ce soir


Enédis et les entreprises prestataires qui réparent les lignes sont déjà à pied d'oeuvre dans la matinée.

Le retour à la normale est prévu ce mercredi soir : grâce à la mobilisation des 300 salariés d’Enedis et des entreprises prestataires, les 2 000 foyers bretons encore privés d’électricité à 16h, seront réalimentés dans la soirée


200 000 foyers privés d'électricité sur l'ensemble de la France


La Bretagne est loin d'être la plus mal lotie des régions de France touchées par cette tempête. Eleanor a frappé fort sur tout le nord de la France, du Cotentin jusqu'en Champagne et en redescendant vers les Alpes. Même la Tour Eiffel a du fermer ses portes aux visiteurs. Au moins 200 000 foyers sont privés de lumière et souvent de chauffage sur la France entière.


A lire aussi

Sur le même sujet

Xavier Tirel invité du JT pour la seconde ligne de métro à Rennes

Les + Lus