• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Le tour du monde à la voile “zéro déchet” de quatre copains bretons

Joaquim, Igor, Bredan et Robin à bord de l'Ekolibri quelques jours avant sa mise à l'eau. / © Catherine Carlier
Joaquim, Igor, Bredan et Robin à bord de l'Ekolibri quelques jours avant sa mise à l'eau. / © Catherine Carlier

Un tour du monde à la voile sans déchet, c’est le défi que se sont lancés 4 jeunes bretons. Ce samedi ils quitteront Port-Navallo (56) pour un voyage de deux ans sur toutes les mers du globe qu'il est urgent de protéger.

Par Eric Nedjar


Selon une étude réalisée en 2014 et relayée par la revue scientifique Plos One, il y aurait dans les mers plus de 270 000 tonnes de déchets plastiques et plus de 5 milliards de morceaux ou macro-déchet. Une pollution qui n’est pas sans effet pour les mammifères marins, les océans, voir même, pour nous, les hommes.

Un rêve de gosse, un tour du monde pour l'environnement


Fort de ce constat, quatre copains d’enfance, tous originaires de Sarzeau (56), ont fait de la réduction de la production de déchets leur cheval de bataille. Ce samedi 5 novembre, les quatre amis s’élanceront depuis Port Navallo, dans la presqu’île de Ruhys, pour un tour du monde à la voile de 2 ans. À bord d’un voilier de 12 mètres rebaptiser Ekolibri, ce voyage, ils le préparent depuis février 2015 avec un objectif, ne rien (ou quasiment rien) jeter et montrer que si le « zéro déchet » est possible en mer, il peut l’être, aussi, chez soi.

Un voilier propre et autonome en énergie


Pour y arriver, le bateau a été équipé d’une éolienne, de panneaux solaires et d’une turbine, tout cela pour produire l’électricité nécessaire à l’utilisation des instruments de navigation et éviter de faire usage du moteur diesel

Qaunt à la vie à bord, les quatre marins ne consommeront que des produits achetés en vrac et conservés dans des bocaux hermétiques en verre ou en plastique végétal. Une mini-serre leur permettra de produire leurs propres légumes. Et pour éliminer les restes de nourriture, deux passagers ont été invités à bord. Deux poules pondeuses prénommées Hardy et Marcelle. Leurs œufs (riche en protéines) ne manqueront pas d’être appréciés par l'ensemble de l'équipage.

Un tour du monde à la voile zéro déchet
Depuis leur plus jeune âge, Igor, Brendan, Robin et Joaquim rêvaient de faire ensemble le tour du monde à la voile. Quelques années plus tard, les quatre amis d’enfance s’apprêtent à prendre la mer pour vivre une aventure écologique.


Pour ne rien manquer du voyage, il suffit de vous rendre sur le site de l'association Saling For Change

A lire aussi

Sur le même sujet

Exposition War à la Courrouze

Les + Lus