Tour de France 2021 : Warren Barguil inspiré par les étapes bretonnes, David Gaudu a envie d'y être

Le parcours du Tour de France 2021 a été révélé. La Bretagne voit quatre étapes dans les quatre départements. Pour les cyclistes de la région et comme le dit Warren Barguil : "Comment ne pas être en appétit devant ce tracé avec ces quatre jours de Fest Noz cyclistes ?
Le peloton du Tour de France en septembre 2020
Le peloton du Tour de France en septembre 2020 © KENZO TRIBOUILLARD / AFP
"Je suis un coureur comblé avec ce départ près de chez moi à Lorient. Les étapes bretonnes m'inspirent." Warren Barguil (Arkea-Samsic), meilleur grimpeur 2017 ne cache pas son enthousiasme à l'annonce du parcours du Tour de France 2021. La course prendra le départ le 26 juin 2021, à Brest, pour sa 108ème édition. 

"Comment ne pas être en appétit devant ce tracé avec ces quatre jours de Fest Noz cyclistes ? J'espère que notre équipe sera invitée à cette grande fête bretonne et nationale. J'apprécie ce tracé du Tour avec des Alpes courtes mais  intenses, suivies par le Mont Ventoux à escalader deux fois, un un col sauvage, difficile qui ne pardonne pas, mais que j'apprécie. La réintroduction des contre-la-montre individuels est une bonne chose, car cet exercice fait partie du cyclisme et du Tour de France."

Son co-équipier Nairo Quintana, deuxième en 2013 et 2015 abonde : "Nous devrons effectuer une très bonne préparation au contre-la-montre, ce seront des étapes très importantes pour le classement général au même titre que les étapes de montagne, notamment celle du Ventoux, un col que j'affectionne bien évidemment, j'y ai déjà connu la réussite. Actuellement je poursuis ma rééducation post-opératoire de mes deux genoux. Je travaille sans relâche avec les kinés dans la perspective de 2021. Mon objectif pour ce Tour reste le classement général, avec l'ambition d'essayer de décrocher un podium même si je sais que la concurrence est de plus en plus vive."


David Gaudu connaît "par coeur" les deux premières arrivées 

 
David Gaudu (Groupama-FDJ) : "Les deux premières étapes seront des belles arrivées pour puncheurs-grimpeurs, les deux vont être à 15 kilomètres de chez mes parents et de chez moi, ça donne envie d'y être. Ce sont des routes que je connais par coeur.
 

Mûr-de-Bretagne est notre Alpe d'Huez, avec cette montée toute droite où le public supporte tous les coureurs.

David Gaudu

"Toutes les arrivées dans les Alpes et les Pyrénées vont être intéressantes. J'avais bien aimé la montée du col du Portet (en 2018)."     

Valentin Madouas (Groupama-FDJ) semble aussi emballé, notamment par la première étape, lui le natif de Brest
    
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tour de france cyclisme sport