Transat Jacques Vabre : pot aux roses dans le pot au noir !

Rebondissements dans la Transat Jacques Vabre ! Ce neuvième jour en mer est synonyme de "pétole" pour certains, comme Jérémie Beyou qui a perdu sa place en tête de classement faute de vent, sur l'Imoca Charal. D'autres en profitent pour creuser l'écart, comme Ian Lipinski et Adrien Hardy en Class40.
 
Partis dimanche 27 octobre du Havre, les skippers de la 14ème Transat Jacques Vabre ont du fil à retordre avec le fameux pot au noir. Les conditions météo changent vite dans cette zone particulièrement instable. Certains s'y retrouvent bloqués faute de vent. D'autres, plus avancés, en profitent pour distancer leurs concurrents. Chamboulement en tête de classement.

"Nous n'avons pas d'air !"

Dans la catégorie Imoca, le duo de favoris Jérémie Beyou et Christopher Pratt (sur Charal) a perdu sa place de leader ! Eux qui ne cessaient depuis samedi de creuser l'écart avec leurs poursuivants Charlie Dalin et Yann Eliès (sur Apivia) se retrouvent ce mercredi, dépassés, coincés dans le fameux pot au noir : "On n'arrive pas à en sortir !" a twetté le skipper ce mercredi matin.
 
"Ne rien lâcher", c'est aussi le mot d'ordre sur l'Imoca Apivia. Le duo consitué par Charlie Dalin et Yann Eliès a lui profité de cette zone de convergence intertropicale aux abords de l’Équateur, pour prendre les rènes dans cette catégorie, mais la méfiance reste de mise : "La route est encore longue" montre la dernière vidéo du duo en plein pot au noir. "On fait route plein sud (...) mais on surveille les grains et tout ce qui se passe" explique Charlie alors que c'est au tour de Yann de dormir.
 

 

Arrivée dès jeudi soir au Brésil ?

Dans la catégorie Multi50, le tandem Lamiré / Carpentier est lui sorti du pot au noir. À bord de leur bateau groupe CGA - Mille et un sourires, les deux skippers cherchent le vent et espèrent arriver à Salvador de Bahia d'ici deux jours et demi. "On est toujours collé dans des vents de 6 nœuds, on a toujours des grains de temps en temps, c'est comme si le pot au noir s'était dit "Hop hop hop, on ne sort pas de là sans ma permission..." explique le duo qui est à plus de 200 milles nautiques de leurs premiers poursuivants : Thibaut Vauchel-Camus et Fred Duthil sur Solidaires en peloton - ARSEP.
  

Record de vitesse en Class40


À bord de leur Class40 Crédit Mutuel, Adrien Hardy et Ian Lipinski battent eux des records : plus de 408 milles parcourus en 24 heures. Jamais un Class40 n’avait été aussi rapide sur cette Transat Jacques Vabre. Résultat, ils creusent l'écart avec ce mercredi midi, plus de 80 milles nautiques d'avance sur Sam Goodchild et Fabien Delahaye (Class40 Leyton).
 



 
Classement de la 14ème Transat Jacques Vabre (mercredi 6 novembre à 12h)

Multi50 (multicoque de 50 pieds/15 m) - 3 engagés
    1. Gilles Lamiré / Antoine Carpentier (Groupe GCA - Mille et un sourires)
    2. Thibaut Vauchel-Camus  /Frédéric Duthil (Solidaires En Peloton ARSEP) 
    3. Sébastien Rogues  /Matthieu Souben (Primonial) 

Imoca (monocoque de 60 pieds/18 m) - 29 engagés
    1. Charlie Dalin / Yann Eliès (Apivia) 
    2. Jérémie Beyou / Christopher Pratt (Charal) 
    3. Kevin Escoffier / Nicolas Lunven (PRB)

Class40 (monocoque de 40 pieds/12 m) - 27 engagés
    1. Ian Lipinski / Adrien Hardy (Crédit Mutuel) 
    2. Sam Goodchild / Fabien Delahaye (Leyton) 
    3. Aymeric Chappellier / Pierre Leboucher (Aina Enfance et Avenir) 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transat jacques vabre voile sport