Transition énergétique : les îles du Ponant se débarrassent de leurs vieux frigos

245 vieux frigidaires ou congélateurs des îles du Ponant acheminés à la voile sur le continent pour être recyclés. / © D/R
245 vieux frigidaires ou congélateurs des îles du Ponant acheminés à la voile sur le continent pour être recyclés. / © D/R

Eco-système et l'Association "Les îles du Ponant" organisaient ce mercredi l'acheminement sur le continent de 245 appareils de froid usagés, collectés auprès des habitants de Sein, Molène, Batz et Ouessant. Une opération déstockage pour réaliser des économies d'énergie. 

Par Eric Nedjar

Consciente de l’urgence climatique, et parce que sur des îles comme Ouessant, Molène ou Sein, l’électricité produite sur place grâce à des centrales fonctionnant au fioul émet 13 fois plus de CO2 que celle consommée sur le continent, l’Association des Îles du Ponant a décidé d’accélérer sa transition écologique et énergétique.

Son objectif est ambitieux : 100 % d’énergie renouvelable à l’horizon 2030, et pour l’atteindre, elle multiplie les actions en faveur d’une production plus vertueuse, mais aussi pour inciter les îliens à réduire leur consommation.
Transition énergétique : les îles du Ponant se débarrassent de leurs vieux frigos
Eco-système et l'Association "Les îles du Ponant" organisaient ce mercredi l'acheminement sur le continent de 245 appareils de froid usagés, collectés auprès des habitants de Sein, Molène, Batz et Ouessant. Une opération déstockage pour réaliser des économies d'énergie. - France 3 Bretagne - Un reportage d


Opération déstockage

Ainsi, sur les îles de Batz, Ouessant, Molène et Sein, l’association, en partenariat avec EDF, organisait du 1er février au 30 avril 2017, sa deuxième opération de remplacement d' appareils de froid énergivores. En échange de bons de réduction, les habitants étaient incités à se débarrasser de leurs vieux frigidaires ou congélateurs pour s’équiper d’appareils de catégorie A++ ou A+++. La collecte a permis de récupérer 245 appareils. Ils ont été rapatriés ce mercredi par bateau à voile sur le continent afin d'être recyclés par l’organisme Eco-système.


79,1 % des équipements de froid peuvent être recyclés

Parce qu’ils contiennent des gaz fluorés avec un fort impact sur le réchauffement climatique, ces frigidaires et congélateurs sont, en effet, considérés comme extrêmement polluants. L’opération prévoit donc la garantie d’une seconde vie pour tous les appareils collectés. Acheminées sur un site de traitement à Angers, 13,5 tonnes de matières pourront être récupérées pour repartir dans les circuits de fabrication de nouveaux produits. 13,5 tonnes de matière première qui n’auront pas à être extraites des sols.

Sur le même sujet

Les + Lus