• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Tsunami en Indonésie : 10 pompiers des Côtes d'Armor et d'Ille-et-Vilaine partent jeudi

Des pompiers de l'association PICA (Pompier International des Côtes d'Armor) prêts à s'envoler pour l'Indonésie / © France 3 Bretagne - M. Thiébaut
Des pompiers de l'association PICA (Pompier International des Côtes d'Armor) prêts à s'envoler pour l'Indonésie / © France 3 Bretagne - M. Thiébaut

10 pompiers de l'association humanitaire PICA de Guingamp et de l'ONG BIRTA près de Rennes s'envoleront jeudi après-midi pour l'île des Célèbes en Indonésie. Une région ravagée par un séisme et un tsunami dévastateur dans lequel 1 400 personnes ont perdu la vie à ce jour.

Par Thierry Peigné


Mardi matin, lorsque nous avons joint le docteur Nadia Georges, la présidente de l'association PICA (Pompier International des Côtes d'Armor), l'équipe de secouristes était formée, en stand-by depuis lundi et les préparatifs pour le départ en très bonne voie. Ne restait plus que l'autorisation du gouvernement indonésien pour partir. Un feu vert administratif que l'association attend toujours ce mercredi matin.
 

Un départ dans l'attente du feu vert

Pour autant, l'association est confiante, quasi-certaine d'être retenue par les autorités indonésiennes, son profil d'association spécialisée dans les missions de secours d'urgence suite aux catastrophes naturelles étant reconnue. Elle a, de plus, déjà oeuvré sur ce même territoire en 2004. Les sept membres de l'association PICA ont donc décidé de partir de la caserne de Saint-Agathon près de Guingamp dès jeudi 5h, de passer prendre les trois membres de BIRTA à Rennes et de s'envoler de Paris à 16h pour l'Indonésie, quitte à attendre sur place l'autorisation d'intervenir.

De plus, selon la présidente de PICA, ce créneau de 12 jours d'intervention du groupe est le seul qui permettre de réunir les 10 membres de la mission, étant donné les disponibilités et les obligations de chacun. 
 
Une image illustrant bien les dégâts énormes suite au tsunami qui a ravagé l'île de Célèbes. Ici une partie de la ville de Palu. - 3/10/2018 / © AFP - A. Berry
Une image illustrant bien les dégâts énormes suite au tsunami qui a ravagé l'île de Célèbes. Ici une partie de la ville de Palu. - 3/10/2018 / © AFP - A. Berry
 

Une unité d'eau potable

L'équipe de secouristes est composée d'un urgentiste (le docteur Nadia Georges), d'une infirmière et de pompiers volontaires ou professionnels. Leur mission première sera d'apporter des soins aux sinistrés. La mission emmène donc principalement des médicaments (antibiotiques au spectre large et antalgiques) ainsi qu'une unité de potabilisation, les populations sur place manquant cruellement d'eau potable et de nourriture.

L'association PICA rappelle sur sa page Facebook, que pour soutenir son engagement sur le terrain, il est possible de faire parvenir vos dons à: URGENCE INDONÉSIE, association PICA, centre de secours Traou Maudez 22200 Saint Agathon.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

French Touch - Miossec

Les + Lus