Chiffres du COVID en Bretagne : avec Omicron, l'épidémie repart de plus belle en cette fin d'année

Publié le Mis à jour le
Écrit par Laurence Postic

D'après les chiffres publiés par l'ARS Bretagne, jeudi 30 décembre, le nombre de personnes positives au Covid repart en flèche pour cette dernière semaine de l'année 2021. Omicron continue de gagner du terrain et le nombre d'hospitalisations aussi.

La Bretagne enregistre 22 815 cas positifs supplémentaires depuis le 23 décembre.

Après une légère baisse à la veille de Noël, le taux d’incidence est reparti de plus belle cette semaine. Il s'élève désormais à 578 cas pour 100 000 habitants (+287 points) au niveau régional avec un taux de positivité de 6,7 %. 

Selon l'Agence régionale de santé Bretagne, "les indicateurs sanitaires confirment l’accélération de la circulation du virus en Bretagne" notamment du variant Omicron. 

 

 

 

Il existe d'importantes disparités au niveau des départements : l'Ille-et-Vilaine enregistre de loin le taux le plus élevé et la plus forte progression (758 cas pour 100.000 habitants contre 358,5 il y a une semaine), suit le Morbihan avec une hausse significative (567). Dans le Finistère, l'incidence est multipliée par deux avec 494 cas pour 100.000 habitants. Hausse également dans les Côtes d'Armor avec 395 cas pour 100.000 habitants

A noter que ces taux d'incidence augmentent alors que le nombre de dépistages est, lui, en légère baisse entre le 20 et le 26 décembre (3,3% par rapport à la semaine précédente).

 

  

La situation dans les hôpitaux en Bretagne
 

475 hospitalisations en cours (+121), dont 60 (-71) en service de réanimation

depuis le début de l’épidémie :
- 10 215 patients hospitalisés ont regagné leur domicile (+1621) ;

- 1 940 patients sont décédés (+241).

Le nombre d'hospitalisations augmente sensiblement, lui aussi, avec 475 (+12) personnes prises en charge pour des cas de Covid dans les hôpitaux bretons. En revanche, le nombre de malades hospitalisés en service de réanimation est en baisse avec 60 personnes (-7) prises en charge.  

 

Dans le contexte d’émergence du variant Omicron, la campagne de vaccination se poursuit. Depuis le mardi 28 décembre 2021, le délai pour le rappel est passé à 3 mois pour les personnes âgées de 18 ans et plus. "Autrement dit, 3 mois après la dernière injection ou infection au Covid-19 si celle-ci est survenue après la vaccination, une personne est désormais éligible au rappel."

Au 28 décembre, 6.688 385 vaccinations ont été effectuées en Bretagne. la couverture vaccinale de la population bretonne est de 82,6 % (au moins une dose tous âges confondus).

 

 

Rappel des consignes de vigilance avant le réveillon du Nouvel an

Face à cette situation tendue, l’ARS Bretagne rappelle qu’une vigilance collective doit être maintenue par le respect scrupuleux des gestes barrières en toute circonstance. 
La préfecture de la région Bretagne et l’ARS Bretagne invitent donc la population à réduire si possible ses interactions sociales afin de freiner les contaminations. La rentrée du lundi 3 janvier s'annonce quelque peu tendue.