Vague de froid. Pas de panne d'électricité en Bretagne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Benoit Levaillant .

Partout en France, RTE avait demandé de modérer son usage du chauffage et des appareils électriques ce lundi matin. La vague de froid inédite a provoqué ces derniers jours une surconsommation. RTE-Ouest a déclenché son signal orange, dernier niveau d'alerte avant les coupures d'électricité. Finalement, le pic a été inférieur aux prévisions.

La nuit de dimanche à lundi (3 au 4 avril) a été glaciale. En Bretagne, on a battu des records. A Pleucadeuc notamment, dans le Morbihan, le mercure est tombé à -5,2°….



Cette situation exceptionnelle a d'abord eu des conséquences pour les agriculteurs. Mais la surconsommation de chauffage qui en résulte a aussi entraîné des tensions sur le réseau d'électricité, notamment en Bretagne, où ce réseau est fragile.
Déjà, le 26 janvier 2022, RTE avait activé le signal jaune, premier des trois niveaux d'alerte de son dispositif ecowatt, alors que les températures avoisinaient les 0° sur l'ensemble de la Bretagne. 

Par conséquent, le chauffage fonctionne à plein et a entraîné des tensions sur le réseau d’électricité.

Comme RTE au niveau national, RTE Ouest a demandé aux entreprises, collectivités locales, mais aussi aux particuliers de limiter leur consommation.


Les éco-gestes des particuliers

Le gestionnaire du réseau à haute tension incite donc la population à pratiquer "des éco-gestes". Il est donc recommandé d'éteindre les lumières et de ne pas abuser des appareils électriques.
Par exemple, il faut éviter d'utiliser votre sèche-linge ou de faire tourner une machine à laver. Et mettre vos box internet en sommeil pendant quelques heures.

Pas de coupure électrique

Finalement, la consommation nationale semblait avoir atteint un pic peu après 9h15, avec 71,346 MW pour l'ensemble de la France, inférieure au pic de 73,000 MW attendu initialement pour 9 h, selon le site Eco2Mix de RTE, qui permet de suivre les données de consommation en temps réel.
Aucune coupure électrique n’a été enregistrée ce lundi matin 4 avril. 

La Bretagne, région fragile

La Bretagne était particulièrement attentive à ce pic de consommation. La région est ce qu'on appelle une "péninsule électrique", c'est la région de France dont l’approvisionnement est le plus fragile, en raison de la faiblesse de sa production locale, qui ne couvrait, en 2015, que moins de 15 % de sa consommation.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité