La Vénus de Lespugue : le livre qui révèle son secret

Découverte en 1922 dans une grotte de Haute-Garonne, la Venus de Lespugue est l'emblème du musée de l'homme à Paris. Cette petite statue qui date de la période glaciaire fait l'objet d'un livre co-écrit par le peintre du Cap Sizun, Fanch Moal et une paléontologue de Lespugue qui a percé un secret.
Nathalie Rouquerol  (Préhistorienne) et Fañch Moal (Peintre et sculpteur), les deux auteurs de "La Vénus de Lespugue révélée".
Nathalie Rouquerol (Préhistorienne) et Fañch Moal (Peintre et sculpteur), les deux auteurs de "La Vénus de Lespugue révélée". © Claire Louet
C’est une toute petite sculpture, à peine 15 cm de haut, une statuette en ivoire de mammouth découverte le 9 août 1922 lors de fouille dans la grotte des Rideaux, à Lespugue, en Haute-Garonne. La Vénus de Lespugue est l’une des plus célèbres représentations féminines préhistoriques, l’emblème du Musée de l’Homme à Paris qui en est le propriétaire. Datant d’environ 25 000 ans, elle a toujours suscité débats, controverses et continue de dévoiler ses secrets. 


Le récit d'une enquête, la découverte d'une grande oeuvre d'art

Pour la première fois, un livre lui est intégralement consacré. Né de la rencontre entre l’artiste-peintre finistérien Fañch Moal, et Nathalie Rouquerol, préhistorienne qui vit à Lespugue, il nous raconte l'histoire exceptionnelle d'une miniature qui loin d’être primitive "est un prodige de talent, d’ingéniosité, et l’oeuvre d’un maître sculpteur"
 
La Vénus de Lespugue révélée
Reportage : Claire Louet, Valerian Morzadec, Bertrand Le Gall, Gwendal Poiron. Intervenants : Nathalie Rouquerol  (Préhistorienne) et Fañch Moal (Peintre et sculpteur).
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archéologie culture patrimoine livres