Cet article date de plus de 5 ans

Vieilles Charrues: ils sont passés de l'autre côté du miroir

Avant Muse, la tête d'affiche de la soirée, les festivaliers ont envahi la prairie de Keramphuil. Avec, c'est la tradition, le tracé du sillon par les frères Morvan. Ambiance avant de se plonger dans la fête.
Le public est enfin devant les scènes des Vieilles Charrues
Le public est enfin devant les scènes des Vieilles Charrues © FRED TANNEAU / AFP

L'installation

Les festivaliers, ont en attend 240 000 sur les quatre jours, ont pris possession campings, en attendant l'heure de l'ouverture des barrières.

Vieilles Charrues: l'heure tourne

La nouveauté Moneiz

On en a déjà beaucoup parlé: la nouveauté cette année, c'est le bracelet qui nous permet de payer.... sans argent. Enfin, sans contact. L'argent est sur un compte, et Moneiz, le bracelet électronique, fait le reste! Ils en pensent quoi, les festivaliers?
Time is Moneiz

Le sillon

C'est une tradition: à l'ouverture des Vieilles Charrues, on creuse le sillon. Staring: les frères Morvan, Jérôme Tré...

Posted by France 3 Bretagne on jeudi 16 juillet 2015

En attendant Muse

C'est Anne Calvi qui a ouvert les concerts des Vieilles Charrues, mais beaucoup sur la prairie attendaient Muse. 
Fans de Muse
Pour connaître la suite, ça se passe là.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vieilles charrues culture musique