Voici les 109 communes bretonnes sélectionnées pour le programme "Petites villes de demain"

Le programme "Petites villes de demain" donne aux élus de petites communes, les moyens de concrétiser leurs projets de revitalisation dans une trajectoire dynamique et éco-responsable. Voici les 109 communes bretonnes sélectionnées pour ce programme.

Plouigneau
Plouigneau © Prévost Sophie / MaxPPP

109 communes bretonnes de moins de 20 000 habitants ont été choisies par l'Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT). Des projets divers et respecteueux de l'environnement qui seront soutenus par l'Etat : la rénovation du patrimoine, le retour de services publics et de commerces de proximité ou l’embellissement des entrées de villes. La sélection a été réalisée par les préfets, en fonction du rôle de « locomotive » de chaque commune sur son département.

 

Des communes aux projets de revitalisation exemplaires


Le programme se veut dans la continuité de la centaine de projets de revitalisation des petites villes, initiés sous Manuel Valls. Si lors de son lancement, le 1er octobre, le programme "Petites villes de demain" prévoyait à l'échelle national, 1 000 municipalités, il dépasse aujourd'hui les 1 400. Trois milliards d’euros seront mobilisés sur six ans à des fins d’investissements et d’apports en ingénierie pour porter les projets des communes bénéficiaires.

 

La part belle également aux petites communes 


" Ce programme signe la volonté d’arrimer la relance économique aussi par les territoires ruraux. Il permet de mutualiser les moyens et de simplifier l’instruction des dossiers en réunissant l’ensemble des financeurs publics, comme l’Ademe ou la Banque des territoires " précise Richard Ferrand, président de l'Assemblée nationale et député de la 6e circonscription du Finistère.

Les petites communes ne sont pas en reste. Sur les 109 petites villes bretonnes sélectionnées, 35 sont des villes de moins de 3 500 habitants. " L’objectif est de faire vivre tous nos territoires et notre ruralité en particulier. Il faut rendre la vie dans nos campagnes plus attractives. Les chiffres sont là : depuis trois ans, il y a plus de gens qui migrent vers les campagnes que vers les villes " affirme Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales.

"Petites villes de demain" se veut également en partie une réponse aux revendications des Gilets jaunes, dont l'une des premières concernait la désertification des campagnes, l’éloignement des services publics et le pouvoir d’achat.

Ces petites villes sont réparties équitablement sur le territoire breton, rassemblant au total plus de 580 000 habitants. Ainsi, on compte 30 communes dans le Finistère, 29 en Ille-et-Vilaine, 26 dans les Côtes-d’Armor et 24 dans le Morbihan. 

 

" Petites villes de demain " Bretagne
" Petites villes de demain " Bretagne © ANCT

 

Ille-et-Vilaine 

Parmi les villes sélectionnées dans l'Ille-et-Vilaine pour le programme "Petites villes de demain", on compte notamment Dinard, Bain-de-Bretagne, Châtillon-en-Vendelais, La Mézière ou encore Pipriac.
 

" Petites villes de demain " Ille-et-Vilaine
" Petites villes de demain " Ille-et-Vilaine © ANCT

 

Finistère

Parmi les villes sélectionnées dans le Finistère figurent Saint-Renan, Landerneau, Quimperlé, Pont-l'Abbé ou encore Plouigneau.
 

" Petites villes de demain " Finistère
" Petites villes de demain " Finistère © ANTC

 

Côtes d'Armor

Dans les Côtes d'Armor on note la présence de Paimpol, Guerlédan, Rostrenen, Plouaret ou encore Bégard.
 

" Petites villes de demain " Côtes d'Armor
" Petites villes de demain " Côtes d'Armor © ANCT

 

Morbihan 

Dans le Morbihan apparaissent Mauron, La Faouët, Quiberon, La Palais ou encore Auray dans la sélection.
 

" Petites villes de demain " Morbihan
" Petites villes de demain " Morbihan © ANCT

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société économie aménagement du territoire environnement