Vol du reliquaire d’Anne de Bretagne : 2 hommes mis en examen

© Frédéric Girou / Ouest-France
© Frédéric Girou / Ouest-France

Deux hommes ont été mis en examen à Nantes ce samedi 21 avril, suite au vol du reliquaire d’Anne de Bretagne, il y a une semaine. Ils vont être placés en détention.

Par Sylvaine Salliou

Trois hommes étaient en garde à vue à Nantes dans le cadre de l’enquête ouverte après le vol du reliquaire du cœur d’Anne de Bretagne. Deux d'entre eux, âgés de 23 à 25 ans, ont été présentés à un juge d’instruction ce samedi matin et mis en examen, pour vol d'un bien culturel exposé dans un musée aggravé par la dissimulation du visage et association de malfaiteurs. 

Ils nient les faits


Ils contestent les faits selon Pierre Sennes, le procureur de la république de Nantes. Ce dernier ajoute qu'il ne s'agit pas d'un réseau organisé, mais d'un fait de délinquance de droit commun. Le parquet a demandé le placement en détention provisoire de ces deux hommes originaires de Loire-Atlantique.

Le reliquaire volé au musée Dobrée, à Nantes, il y a une semaine, n'a toujours pas été retrouvé. Dans la nuit du 13 au 14 avril, malgré la présence d'un garde de nuit, quatre hommes s'étaient introduits pour dérober, entre autres, le reliquaire du cœur d'Anne de Bretagne. Masqués, ils avaient déclenché l'alarme et avaient été repérés par la vidéosurveillance, mais avaient pu s'enfuir.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus