Yann Février : photographe et surfeur

Yann Février surfe et photographie ce monde de la glisse qu'il connaît sur le bout des vagues. Il nous invite dans ce monde où le froid nous transperce à travers des clichés majestueux et chorégraphiques.

© Yann Février

Il aime le surf et il aime la photo, alors il fait des photos de surf. Quoi de plus naturel pour cet amoureux de la nature. Le Breton Yann Février parcourt les spots de surf pour y fixer cette chorégraphie sur des photographies magnétiques aux couleurs froides. "Ça ressemble à de la danse", sourit-il. Et la Bretagne, c’est son terrain de jeu favori. Alors il enfile les kilomètres à travers la région. 

J'ai toujours besoin de chercher, de vérifier. On peut faire beaucoup de route et ne pas trouver de vagues.

Yann Février

© Yann Février

 

Hawaï et ses palmiers, c'est lassant !

 

"Quand on parle de surf, on pense Hawaï, palmiers, c’est lassant, s’amuse-t-il. Ici on surfe dans l’eau froide, sous la pluie. Les vagues sont bonnes quand il y a des tempêtes. Et c’est ça qui est photogénique !"

Dans la vie, ce quarantenaire est ornithologue. Mais dès qu’il a le temps, il glisse sur les vagues… 20 ans qu’il surfe. Sa passion pour la photo est venue plus tard, il y a 10 ans.

Quand il y a une très belle manœuvre, je suis satisfait parce que je fais une bonne photo et je vois le plaisir du surfeur.

Yann Février

© Yann Février

 

Que la photo donne froid ou fasse peur, on a des frissons

Yann Février

 

 

 

Souvent Yann offre ses photos aux surfeurs qu’il croise ou les poste sur son site internetEn 2019, il a publié un ouvrage, l’hiver sans fin, qui rassemble de nombreux clichés.

Mais pour lui, hors de question d'en faire une activité mercantile. Le surf et la photo demeurent avant tout un plaisir.

© Yann Février

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
surf sport sports nautiques photographie culture art