Circulation perturbée autour de l'ex-base aérienne de Chartres-Champhol

Chantier de dépollution de l'ex base aérienne 122 de Chartres-Champhol / © France 3 Centre
Chantier de dépollution de l'ex base aérienne 122 de Chartres-Champhol / © France 3 Centre

La dépollution de l’ancienne base aérienne de Chartres-Champhol entre dans une nouvelle phase quatre mois après le début des opérations de diagnostic.

Par Ch.L

L'ancienne base aérienne 122 de Chartres-Champhol fait actuellement l'objet d'un projet de ré aménagement urbain. Mais avant que les travaux ne démarrent, le ministère de la Défense a pour obligation de dépolluer le site. 
Après une première phase de débroussaillage, l’entreprise chargée du "nettoyage" va cette fois mettre à jour  et détruire éventuellement des munitions exhumées comme cet objet d'environ 200 kilos qui a du être entouré de murs en métal remplis de sable. La dépollution pyrotechnique du site est une opération d'envergure qui se déroule sur 50 hectares (la base en compte 120). 

A partir de lundi prochain, pour des raisons de sécurité, la route qui borde la zone va être interdite à la circulation et ce jusqu'au 5 avril. 

>> écoutez Didier Martin, préfet d'Eure-et-Loir pour qui ce chantier est exemplaire. 
propos recueillis par P.Franco et D.Lepape
Didier Martin préfet Eure-et-Loir

A l’issue de cette opération, les terrains seront cédés au Conseil général d’Eure-et-Loir ainsi qu’à la commune de Champhol, pour la construction, notamment, d’un nouveau Centre de secours du SDIS et d'une zone ludique.




Sur le même sujet

Les + Lus