Cet article date de plus de 8 ans

Affaire Karachi: nouvelle mise en examen pour Renaud Donnedieu de Vabres


Renaud Donnedieu de Vabres - décembre 2012
Renaud Donnedieu de Vabres - décembre 2012 © Martin Bureau - AFP
L'ancien ministre de la Culture et actuel conseiller municipal de Tours (Indre-et-Loire), Renaud Donnedieu de Vabres, déjà mis en examen pour abus de biens sociaux dans le volet financier de l'affaire Karachi, a été de nouveau mis en examen le 16 avril pour recel d'abus de bien sociaux au préjudice, selon le Monde.fr, des deux sociétés qui avaient conclu des contrats d'armements avec le Pakistan et l'Arabie saoudite en 1994. 

Une première mise en examen en décembre 2011
Renaud Donnedieu de Vabres a été mis en examen dans le volet financier de l'affaire Karachi en décembre 2011. Les juges Le Loire et Van Ruymbeke enquêtent sur un possible financement occulte de la campagne présidentielle d'Edouard Balladur en 1995. Ils cherchent notamment à vérifier l'existence de rétro-commissions. Lors de la signature d'importants contrats de ventes d'armes entre la France, le Pakistan et l'Arabie Saoudite, une partie des commissions versées aux intermédiaires auraient pu revenir en France dans les caisses de partis politiques.

M. Donnedieu de Vabres  a été le bras droit de François Léotard au ministère de la défense entre 1993 et 1995 dans un gouvernement dirigé par Edouard Balladur. Il a activement participé à la négociation des contrats, au point d'avoir imposé certains intermédiaires dans l'opération tel que le franco-libanais Ziad Takieddine.








Poursuivre votre lecture sur ces sujets
affaire karachi