“Orléans le concert Silencieux”, un guide pour flâner le « nez en l’art »

Des partitions anciennes rangées dans une des sallesde répétition du conservatoire d'Orléans / © France 3 Centre
Des partitions anciennes rangées dans une des sallesde répétition du conservatoire d'Orléans / © France 3 Centre

Jean Dominique Burtin, ancien journaliste de la République du Centre et passionné de musique nous invite à découvrir Orléans par le biais de ses évocations musicales et picturales. Une visite ludique de la ville d’Art et d’Histoire.

Par Ch.L

Dans son livre « Le concert silencieux » Jean Dominique Burtin nous donne à voir et à entendre sur Orléans à travers des lieux empreints de musique, des collections d’instruments ou des anecdotes insolites qui illustrent le passé musical de la ville. Comme cette curieuse histoire batracienne qui eut lieu en 1843. Cette année-là, la place de l’Etape où se trouve l’actuel hôtel de ville est excavée dans son milieu et quand il pleut, cela donne lieu à des concerts de grenouilles. Ce qui n’est pas sans déranger le directeur du théâtre qui ira jusqu’à demander « une indemnité pour être dédommagé du tort que les batraciens […] font le soir à ses chanteurs ».

Féru de musique, Jean-Dominique consacre tout un chapitre au Conservatoire. Dans la "boite à musique", on peut encore consulter aujourd'hui d’anciennes partitions du XIXe siècle soigneusement rangées dans les bibliothèques des salles de répétitions... 
Bérénice Du Fay et Isabelle Racine ont accompagné l’auteur dans ses déambulations mélomaniaques.

DMCloud:65639
Orléans le concert silencieux

Orléans le concert silencieux

J.Dominique Burtin et H.Bensaad, aux Editions Marivole 
 
 

 / ©
/ ©

 

Sur le même sujet

Les + Lus