• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

La gale au lycée Pothier : c'est grave ?

Lycée Pothier à Orléans (Loiret) - (archive) / © France 3 Centre
Lycée Pothier à Orléans (Loiret) - (archive) / © France 3 Centre

Six cas de gale ont été diagnostiqués au Lycée Pothier d'Orléans. La gale est une affection très contagieuse relativement fréquente. Une maladie de peau gênante mais sans réelle gravité (pour les formes communes) qui peut être traitée en 48 heures. 

Par L.A.

Six cas de gale au lycée Pothier d'Orléans

Les élèves qui ont contracté cette affection sont des élèves du pôle espoir Judo. Une réunion a eu lieu entre l'administration, les services du rectorat et de l'Agence régionale de santé, pour évaluer les mesures de précaution à prendre pour éviter la prolifération de la gale.
L'ensemble des parents des classes concernées ont été informés. Les élèves nécessitant une prise en charge ont été identifiés et dirigés vers un médecin traitant. Il est demandé aux élèves touchés par cette affection de rester chez eux durant trois jours à compter du début de leur traitement.

Les symptômes de la gale

La gale se caractérise par des démangeaisons très intenses qui se manifestent davantage en soirée et la nuit et peuvent être cause d'insomnie. Ces démangeaisons sont les premiers signes de cette maladie parasitaire. Par la suite, des sillons apparaissent et serpentent sous la peau. La gale est une maladie parasitaire : les sarcoptes des acariens de quelques millimètres de longueur se nourrissent en buvant le sang de la personne infectée.

Les traces de la gale s'observent surtout entre les doigts, sur la face antérieure des poignets, aux plis des coudes et sous les aisselles. Le grattage provoque rapidement l'apparition de lésions croûteuses.

La contagion

La gale se transmet principalement par contact direct, le plus souvent étroit et prolongé. La durée d'incubation est de trois semaines.

Le traitement 

La gale ne disparaît pas spontanément. Seul un traitement peut faire disparaître son parasite. Le traitement peut être administré de manière  locale (en badigeonnant la zone avec une lotion) ou par voie orale (sous la forme d'un médicament à avaler).
Pour plus d'efficacité, le traitement est étendu à l'entourage proche de la personne infectée (même ceux apparemment indemnes). Il  s'accompagne du traitement de l'environnement : le linge, la literie, les canapés, les coussins...

Pour tout savoir sur la gale : lire, ci-dessous, le rapport du Haut Conseil de la Santé Publique sur" la conduite à tenir en cas de gale"

 

Sur le même sujet

Jean-Dominique Bosq - Directeur des Opérations des Parfums Christian Dior

Les + Lus