• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Recrudescence des incendies de cheminée

Augmentation des feux de cheminée dans toute la région. / © MAXPPP
Augmentation des feux de cheminée dans toute la région. / © MAXPPP

Trois incendies dans la seule journée d’hier, deux encore samedi. Cela peut paraître minime mais pourtant habituellement les pompiers de l’Indre-et-Loire n'en enregistrent aucun à cette période de l’année. Mais le froid n'y est pas étranger.

Par Vanessa Hirson

Et ces chiffres se confirment dans tous les autres départements de la région Centre. 

- Eure-et-Loir : 8 incendies de cheminée répertoriés samedi et dimanche.
- Loir-et-Cher : 8 depuis vendredi.
- Indre : 5 depuis vendredi.
- Cher : 4 par jour.
- Loiret : 10 depuis vendredi.

Le problème est toujours le même. Avec la pluie et les températures basses pour la saison, les habitants préfèrent allumer la cheminée plutôt que de mettre le chauffage centrale. Malheureusement les cheminées et les conduits ne sont pas toujours ramonés à cette époque de l’année.

Très vite, malheureusement, le feu peut se propager jusque dans les combles et embraser le reste de l’habitation.

Quelques bons réflexes : en attendant les pompiers (numéro18), coupez le tirage et vaporisez de l’eau. Vous pouvez aussi mettre dans le foyer une serpillère mouillée.

Combien coûte le ramonage ?

Selon le site de l’annuaire des ramoneurs français, le prix du ramonage d’une cheminée se situe entre 45 à 70 € pour une prestation de l’ordre de 15 à 20 minutes couvrant : la protection du logement contre les suies, leur aspiration, le ramonage mécanique du conduit sur toute sa longueur, le nettoyage des suies. L'écart de prix peut s’expliquer par la présence d’un foyer fermé ou classique, ou la nécessité d’agir sur le toit plutôt que dans le logement.

Où s’adresser ?

Evitez de confier le nettoyage à un ramoneur itinérant. Faites plutôt appel à un spécialiste certifié par l’Organisme professionnel de qualification et de classification du bâtiment (OPQCB). A l’issue de l’intervention, le ramoneur doit vous délivrer un certificat attestant de sa prestation et de l’entretien du conduit de votre cheminée sur toute sa longueur. Ce justificatif auprès vous servira auprès des assurances en cas d'incendie.

Sur le même sujet

L'accordéoniste de Pierre Perret vous joue une chanson

Les + Lus