Un nouveau service d’urgences au nord d’Orléans

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ch.L
© France 3 Centre

Les services d’urgence du nouveau pôle Santé privé de Saran ouvriront progressivement leurs portes à partir du 5 août. Ils vont permettre de désengorger les urgences du centre hospitalier d’Orléans où le temps d’attente peut atteindre parfois 5 heures.

Les habitants de l’agglomération orléanaise pourront dès lundi prochain profiter du nouveau service d’urgences SOS Coeur du Pôle santé Oréliance. Puis le 12 août, ce sera au tour des urgences de la Main d’ouvrir et le 2 septembre aux urgences dites polyvalentes
Le regroupement des ces trois services dans un même bâtiment en font une spécificité unique en France. Du « 3 en 1 » explique le président du Pôle Santé, Patrick Rousell qui assure que la nouvelle organisation permettra de limiter le temps d’attente des patients « à une dizaine de minutes ».

Les équipements médicaux en passe d’être installés proviennent des quatre cliniques qui ont intégré le pôle Santé : les Longues Allées (St Jean-de-Braye), la Présentation (Fleury-les-Aubrais), les Murlins et la Reine Blanche (Orléans). Seuls les appareils de monitorage et le mobilier ont bénéficié d’un renouvellement.  










A quelques centaines de mètres de l’entrée des urgences, une hélistation est prête à accueillir les hélicoptères du SAMU. Les polytraumatisés et les grands brûlés continueront cependant d’être acheminés au Centre hospitalier d’Orléans, seul établissement à bénéficier d’un service de réanimation. 

Le pôle Santé Oréliance sera officiellement inauguré le 26 août avec le redémarrage de l’activité chirurgicale.

reportage de R.Benbourek et D.Jouillat
Intervenantes: 
  • Christine Aigret
    Directrice des Soins
  • Nadia Antignac
    Chargée du bloc opératoire

 



 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.