• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Orléans: ouverture de l'Ecole supérieure du Professorat et de l'Education

Des étudiantes en Master 1 - Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (Orléans) / © France 3 Centre
Des étudiantes en Master 1 - Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (Orléans) / © France 3 Centre

Ouverture solennelle jeudi matin de l'ESPE Centre Val de Loire. Elle remplace les IUFM et offre une formation plus professionalisante. Mais qu'en pensent les jeunes étudiants? Ce nouveau système les rassurent-ils ?

Par Ch.L/M.Demazure

Des générations de futurs enseignants sont passés par là. D'abord École Normale, puis IUFM et aujourd'hui ESPE , école supérieure du professorat et de l'éducation. Un nouveau nom pour une nouvelle méthode qui allie théorie et pratique. 
►écoutez les réactions de Céline Javoy et Christine Dignac, étudiantes en Master 1 - avec la participation de Nathalie Magneron, administratrice provisoire de l'ESPE. (reportage de M.Demazure et A.Rogodonzzo) 
 
DMCloud:102117
ESPE Orléans


Au programme pour ces étudiants, toujours des cours théoriques pour connaître le système éducatif, les règles de pédagogie, la psychologie de l'enfant
Mais la nouvelle formation se veut plus professionalisante. Avec des stages pratiques et de l'alternance. 

Ces dernières années, l'enseignement a connu une crise de vocation, avec des baisses régulières d'effectifs dans les IUFM. Mais avec le nouveau système, la tendance pourrait s'inverser. Et déjà les effets se font sentir. Les effectifs sont en hausse 20 à 30%  par rapport à l'an dernier chez les étudiants qui souhaitent plus tard travailler dans le 1er degré.

Sur le même sujet

"BatOloire" : le transport atypique de l'été à Orléans

Les + Lus