Massif Central - Centre: les cinq députés européens élus dimanche

© France 3
© France 3

Cinq députés européens ont été élus dimanche dans la circonscription Massif Central - Centre: Deux FN Bernard Monot et Jeanne Pothain , deux UMP Brice Hortefeux et Angélique Delahaye, et un PS Jean-Paul Denanot. 

Par avec AFP

Les élus FN

  • Bernard Monot, 51 ans, tête de liste FN, a obtenu 24,18% des voix et entre pour la première fois au Parlement de Strasbourg. Fils d'assureur et natif de Nice, cet analyste financier adhère au parti frontiste en 1989. Il y est depuis 2006 conseiller spécial en charge de la stratégie économique. Se considérant comme un économiste "libertarien", il est notamment à l'origine de la doctrine du FN sur la monnaie, le financement de l'Etat, l'emploi et les retraites.
  • Jeanne Pothain, 45 ans, est salariée du privé et mère de deux enfants à Orléans. Selon Bernard Monot, tête de liste FN, elle pourrait être remplacée, en raison d'une situation personnelle compliquée, par Philippe Loiseau, n'°3 de la liste frontiste
     

Les élus UMP

  • Brice Hortefeux, 56 ans, tête de liste UMP, ancien ministre et proche de Nicolas Sarkozy, est eurodéputé depuis 1999. Il est conseiller régional d'Auvergne depuis 1992 et a été successivement ministre délégué aux Collectivités territoriales (2005-2007), ministre de  l'Immigration et de l'Identité nationale (2007-2009), ministre du Travail (2009) et de l'Intérieur (2009-2011).
  • Angélique Delahaye (UMP) fait à 51 ans son entrée au Parlement européen. Cette agricultrice, qui a occupé d'importantes fonctions au sein de la FNSEA, est une spécialiste de la PAC. Elle est depuis 2010 conseillère régionale de la région Centre et, depuis mars, maire de Saint-Martin-le-Beau, près de Tours. 
     

L'élu PS

  • Jean-Paul Denanot (PS), tête de liste PS (15,82%), retrouve un siège au Parlement européen qu'il avait déjà brièvement occupé de 2008 à 2009. Cet ancien professeur de 70 ans dirige la région Limousin depuis 2004. 

     

Les grandes villes de la région Centre résistent au FN

Dans la région Centre, le parti de Marine Le Pen s'est imposé dans tous les départements et obtient 26,52% des voix au total. Toutefois, il y a eu une résistance à la vague frontiste dans les grandes villes. 
  • à Tours, Bernard Monot obtient 16,47% des voix, derrière Brice Hortefeux (19,01%), et dans un mouchoir de poche avec Jean-Paul Denanot (16,09%) et Sophie Auconie (15,14%).
  • A Orléans, Bourges, Blois Chartres et Châteauroux, le FN plafonne à 11-12%.

Sur le même sujet

Les + Lus