Cet article date de plus de 6 ans

Nucléaire: exercice de décontamination à l'hôpital de Bourges

Une équipe médicale de 14 personnes était mobilisée à l'hôpital Jacques Coeur de Bourges mardi matin pour tester la procédure de décontamination en cas d'accident nucléaire. Ces tests s'effectuent dans le cadre d'un exercice de sécurité organisé à la centrale de Belleville-sur-Loire (Cher). 
Cellule de décontamination à l'hôpital de Bourges
Cellule de décontamination à l'hôpital de Bourges © Vanessa Hirson
Cinq personnes (faussement) contaminées par des substances radioactives se sont présentées ce matin à l'hôpital de Bourges pour être prises en charge . Sur place, une équipe de quatorze médecins et infirmières étaient sur le pont pour tester la procédure de décontamination des victimes d'accident nucléaire. Elle s'avère très précise: L'exercice s'est poursuivi cet après midi sur le site de la centrale de Belleville-sur-Loire (Cher) et sur les 10 km alentours. Il s'agissait de vérifier l'efficacité des procédures d'urgence en cas d'accident nucléaire. Les tests ont été réalisés notamment dans une réplique de la salle des commandes. 
> plus d'infos dans le JT Berry du 27 mai 2014. 

L'exercice nucléaire se déroule tous les cinq ans. 

La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire (Cher) comporte deux unités de production  de 1 300 mégawatts chacune.
La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire (Cher) comporte deux unités de production de 1 300 mégawatts chacune. © PHOTOPQR/BERRY REPUBLICAIN/MAXPPP



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nucléaire