Dolus-le-Sec (37), citée dans l'affaire Bygmalion, s'interroge

Publié le Mis à jour le
Écrit par L.A

"Bygmalion près de chez vous : enfin la carte !" : la carte de Factamedia, relayée sur le site de Marianne, présente les communes "touchées" par l'affaire de malversations présumées. Parmi les villes citées : la petite commune de Dolus-le-Sec (37), qui s'interroge sur sa présence sur cette liste...

"Vos impôts locaux atterrissent-ils dans les poches de Bygmalion sans que vous le sachiez ?", c'était la question posée par l'hebdomadaire "Marianne" en mars dernier. L'article listait alors les collectivités locales qui avait fait appel aux services de sa filiale, Idéepole, qui proposait la rédaction ou la mise en page de magazines municipaux et autres matériels de communication. 

Sur la carte des "communes touchées"  par l'affaire Bygmalion : Dolus-le-Sec, en Indre-et-Loire

Continuant le travail de l'hebdo, le site internet Factamedia.com a conçu une carte interactive des communes qui avaient fait appel à Bygmalion ou ses filiales. Le site précise dans l'article qu'il met à jour régulièrement sa carte, grâce aux contributions des internautes. Sur cette carte figure la commune de Dolus-le-Sec, 700 habitants.

Mais pourquoi la commune de Dolus-le-Sec, en Indre-et-Loire, figure-t-elle sur cette liste ?

D'après la carte interactive, le magazine municipal serait publié par Ideepole, l'une des filiales de Bygmalion. Mais le maire de la commune de Dolus-le-Sec réfute cette affirmation : il explique que le bulletin de 60 pages, publié une fois par an, est mis au point directement par la commune, qui travaille durant des semaines à son élaboration. La publication est ensuite confiée à l'imprimerie de la Renaissance Lochoise, une société sans lien avec Bygmalion. 

A Dolus-le-Sec, les habitants sont dubitatifs : erreur ou canular ? la question reste posée...
Dolus-le-Sec (37) et l'affaire Bygmalion


Pour en savoir plus sur l'affaire Bygmalion, lire l'article de France TV Info "L'article à lire si vous ne comprenez rien à l'affaire Bygmalion"