Saint Florent (Cher) : elle appelle la gendarmerie 637 fois en deux jours

Archives / © France3
Archives / © France3

Une jeune femme de 24 ans a été condamnée mardi à trois mois de prison ferme pour avoir composé compulsivement le numéro du centre opérationnel de gendarmerie. C'était sa douzième comparution devant un tribunal pour harcèlement téléphonique de gendarmes.

Par JT avec AFP


Une habitante de Saint Florent (Cher) a été condamnée mardi par le tribunal correctionnel de Bourges à six mois de prison, dont trois mois ferme, après avoir appelé 637 fois la gendarmerie en deux jours la semaine dernière.

Cette jeune femme, sans emploi, n'en était pas vraiment à son coup d'essai puisqu'elle est déjà passée à onze reprises devant un tribunal pour avoir composé compulsivement le 17 la mettant en relation avec le Centre opérationnel de gendarmerie, ou pour des outrages aux gendarmes de sa commune.

Sa dernière condamnation, quatre mois de prison avec sursis  avec mise à l'épreuve, ne datait que du ... 4 juillet dernier.

Une expertise psychiatrique ordonnée à l'occasion de ce dernier procès avait diagnostiqué des "troubles graves de la personnalité", des "troubles anxieux
et dépressifs" et une "altération du discernement".

La jeune femme, qui refuse énergiquement toute hospitalisation, a été immédiatement incarcérée à la prison du Bordiot, à Bourges.

Sur le même sujet

Les + Lus